Concert symphonique

Royal Concertgebouw Orchestra - Mariss Jansons

Mariss JansonsMariss Jansons © DR
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 20 février 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Richard Strauss
    Le Bourgeois gentilhomme suite op 60
    Entracte
  • Gustav Mahler
    Symphonie n° 4

Distribution

  • Royal Concertgebouw Orchestra
  • Mariss Jansons, direction
  • Dorothea Röschmann, soprano
Genia Kühmeier, souffrante, sera remplacée par Dorothea Röschmann.

Sérénité : telle est l’impression qui se dégage de la Quatrième Symphonie, avec laquelle Mahler commence le siècle nouveau. Cette partition nourrie à la source du classicisme viennois est servie par l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, mahlérien dans l’âme, et Mariss Jansons.

Unanimement loué pour ses interprétations de Mahler depuis que Willem Mengelberg, à la tête de l’orchestre de 1895 à 1945, a fait de ses musiciens des spécialistes du répertoire, l’Orchestre du Concertgebouw continue d’honorer cette tradition, à laquelle l’arrivée de Mariss Jansons en 2004 a donné un nouveau souffle. Attaché à toujours magnifier les qualités propres des ensembles qu’il dirige, le Letton a trouvé dans l’orchestre un partenaire hors pair pour explorer le monde musical mahlérien. Leurs enregistrements parus sous le propre label de l’orchestre, RCO Live, ont ainsi convaincu la critique, tandis que le Mahler Project qui avait mené la phalange amstellodamoise sur les routes européennes de 2009 à 2011 avait représenté un grand moment musical. Jansons donne ici sa version d’une œuvre qu’on avait entendue avec les musiciens du Concertgebouw sous la baguette d’Haitink, la Quatrième Symphonie, avec cette fois Genia Kühmeier en soliste, mémorable interprète de la Symphonie n° 3 au Festival de Lucerne 2013. Les musiciens complètent la soirée par une suite orchestrale de Richard Strauss inspirée par Le Bourgeois gentilhomme de Molière, assez rarement interprétée.
Coproduction Productions internationales Albert Sarfati, Philharmonie de Paris

En lien avec ce concert

Avant-concert

Du pastiche à l’emprunt populaire

Strauss et Mahler — 20/02/2015 - 19h45

Écouter et regarder

Gustav Mahler : Symphonie n°4 - Budapest Festival Orchestra - Iván Fischer, direction
Richard Strauss : Le Bourgeois gentilhomme Les Siècles - François-Xavier Roth, direction