n
Concert symphonique

Héroïnes

Orchestre national de Lille - Jean-Claude Casadesus - Inva Mula

Jean-Claude CasadesusJean-Claude Casadesus © Ugo Ponte
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 28 mars 2015 — 21h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Georges Bizet
    Symphonie en ut majeur
    Carmen (extraits)
    "Je suis Escamillo, Torero de Grenade" - duo Escamillo/Don José
    "Parle-moi de ma mère" - Duo Don José-Micaela
    "Je dis que rien ne m'épouvante" – Micaela
    "La Fleur que tu m'avais jetée" - Don José
    "Votre toast, je peux vous le rendre" – Escamillo
    Entracte
  • Georges Bizet
    Clovis et Clotilde

Distribution

  • Orchestre National de Lille
  • Jean-Claude Casadesus, direction
  • Inva Mula, soprano
  • Leonardo Caimi, ténor
  • Jacques-Greg Belobo, basse
“Clarté, sonorités limpides, élégance diaphane, suggestion, articulation, lisibilité” : c’est ce que Jean-Claude Casadesus entend chez Bizet. Nul doute qu’il est bien placé, avec l’Orchestre National de Lille, pour défendre le répertoire connu et moins connu de ce “musicien solaire”.

On connaît le goût de l’Orchestre National de Lille et de celui qui en est le chef depuis sa fondation en 1976, Jean-Claude Casadesus, pour la musique française. Une riche discographie, consacrée notamment à Berlioz, mais aussi à Debussy, Milhaud, Poulenc ou Canteloube, en témoigne. Ils sont donc comme chez eux chez Bizet, que ce soit dans les pages les plus célèbres (telles celles de Carmen, qu’ils ont interprétées à de multiples reprises, et avec lesquelles – en version opéra dans une production de Sivadier – ils avaient enfiévré Lille en 2010) ou les plus rares, comme la cantate Clovis et Clotilde, qu’ils ont gravée à deux reprises. L’œuvre, avec lequel le jeune Bizet remporta le Prix de Rome, voisinera lors de cette soirée parisienne avec une autre partition de jeunesse, la Symphonie en ut, inimitable mélange de fraîcheur et d’énergie.
Coproduction Orchestre national de Lille, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Symphony In C Major: IV. Allegro Vivace