Concert symphonique

Orchestre de Paris

Daniel Harding

Daniel Harding    Daniel Harding © J. Hargreaves
Renaud Capuçon Renaud Capuçon © S. Fowler
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 25 janvier 2017 — 20h30
Jeudi 26 janvier 2017 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Concerto pour violon
  • Ouverture Leonore II
  • Jörg Widmann
    Babylon-Suite (création française)

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Daniel Harding, direction
  • Renaud Capuçon, violon
Le plus grand concerto pour violon ? Renaud Capuçon nous emmène très loin dans le rêve beethovénien et Jörg Widmann nous invite quant à lui à voyager dans l’immense et mythique Babylone.

Si Beethoven offrit cinq concertos aux pianistes, il se montra moins prolifique avec les violonistes. Unique, ce Concerto l’est aussi par son inspiration et son ambition, constituant à chaque fois un challenge pour le soliste qui s’y confronte. Renaud Capuçon relève le défi. Egalement au programme, la deuxième des trois ouvertures de Leonore – le premier titre de l’opéra de Beethoven -, celle jouée à la création de Fidelio. La Babylon-Suite du compositeur et clarinettiste allemand Jörg Widmann est la version concertante de son opéra créé à Munich en 2012 : musique contrastée, à l’aune de la diversité et de la richesse de la cité mythique.

Écouter et regarder

Violin Concerto in D Major, Op. 61: III. Rondo: Allegro

Perahia, Academy St Martin / Beethoven, concerto piano n›2