Concert symphonique

Budapest Festival Orchestra

Ivan Fischer

Iván FischerIván Fischer © M. Borggreve
Robert Dean Smith Robert Dean Smith © T. Smith
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Vendredi 10 mars 2017 — 20h30
Dernières places
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Symphonie n° 1
  • Gustav Mahler
    Le Chant de la Terre

Distribution

  • Budapest Festival Orchestra
  • Ivan Fischer, direction
  • Gerhild Romberger, alto
  • Robert Dean Smith, ténor
Les interprétations de Mahler par le Budapest Festival Orchestra, classé par le magazine Gramophone dans les dix meilleurs orchestres du monde, semblent littéralement habitées par l’esprit du compositeur, qui commença sa carrière de chef dans la capitale magyare.

Ils se sont lancés ces dernières années dans une série consacrée aux symphonies de Mahler, pour laquelle ils ont reçu bien des lauriers – il faut dire qu’Iván Fischer, le fondateur du Budapest Festival Orchestra avec Zoltán Kocsis, fait indiscutablement partie des plus grands chefs mahlériens actuels. Il interprète la symphonie pour ténor, alto et grand orchestre Le Chant de la terre, dont la composition représenta pour Mahler un moyen de surmonter les difficultés personnelles et professionnelles qu’il traversait alors. Créée seulement après la mort du compositeur, l’œuvre est caractéristique, selon le critique Paul Bekker, du « dernier style » du compositeur, « plein d’une fantaisie austère […] et de pressentiments du futur ».

Écouter et regarder

Das Lied von der Erde: IV. Von der Schönheit
Symphony No. 1 in C Major, Op. 21: III. Menuetto - Adagio - Allegro molto e vivace