Concert symphonique

Debussy et la Russie

Orchestre Pasdeloup - Mykola Diadiura - Igor Tchetuev

Mykola DiadiuraMykola Diadiura © Axel Saxe
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 27 janvier 2018 — 15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Claude Debussy
    Prélude à l'après-midi d'un faune
  • Modeste Moussorgski
    La Khovanchtchina (Prélude)
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Concerto pour piano n° 1
    Roméo et Juliette (Ouverture-fantaisie)

Distribution

  • Orchestre Pasdeloup
  • Mykola Diadiura, direction
  • Igor Tchetuev, piano
La rencontre de Debussy avec la Russie et les musiciens russes remonte à la fin de son adolescence. L’Orchestre Pasdeloup mené par Mykola Diadiura invite Igor Tchetuev pour un programme qui explore les liens du musicien français avec le pays des tsars.

En 1893, alors qu’il était en train de composer L’Après-midi d’un faune, Debussy déclarait : « Chabrier, Moussorgski, Palestrina, voilà ce que j’aime. » Il entendit parler du second, qu’il découvrit vraiment quelques années plus tard, à l’occasion de ses séjours en Russie une dizaine d’années plus tôt. Le jeune homme avait été engagé comme musicien par Nadejda von Meck, devenue mécène de Tchaïkovski quelques années auparavant. Celle-ci appréciait les qualités musicales de son jeune protégé avec lequel elle jouait à quatre mains la musique instrumentale de Tchaïkovski. Finalement, même s’il quitta la Russie en 1880 avec Roméo et Juliette dans ses bagages, c’est peut-être Moussorgski et dans une moindre mesure Rimski-Korsakov ou Borodine qui marquèrent plus profondément le musicien français.

En lien avec ce concert

Le Lab

Le Lab : Debussy ou le coin des enfants

Séance ponctuelle — 27/01/2018 - 11h00