Concert symphonique

Forêt-noire

Orchestre national d'Île-de-France - Case Scaglione - Dusapin, Schumann, Brahms

Case ScaglioneCase Scaglione © Christian Stein
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 29 mars 2018 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Pascal Dusapin
    Exeo - Solo n°5 pour orchestre
  • Robert Schumann
    Concerto pour violoncelle
  • Johannes Brahms
    Symphonie n° 3

Distribution

  • Orchestre national d'Île-de-France
  • Case Scaglione, direction
  • Edgar Moreau, violoncelle
Edgar Moreau s’attaque au Concerto de Schumann, sommet du repertoire du violoncelle, avec la conscience d’affronter une difficulté quasi héroique. Tout aussi poétique, la Troisième Symphonie de Brahms a été écrite à Wiesbaden, en aval de la célèbre Foret-Noire.

Sur les bords du Rhin, dans l’Allemagne romantique, les créatures mythiques peuplent l’imaginaire des artistes. C’est parfois la Lorelei qui attire les marins pour qu’ils se fracassent sur le rocher. Ou ce sont les sorciers et les magiciens de la Forêt-Noire qui hantent les sombres espaces. La musique de Schumann est emplie de ces élans mystérieux et fantasques. Dans son Concerto écrit en 1850, le violoncelle d’Edgar Moreau guide l’orchestre avec un son profond et chaleureux. La Troisième Symphonie de Brahms a été composée en 1883, à Wiesbaden, toujours sur les rives du Rhin… C’est la nostalgie lyrique qui est la signature de cette œuvre incroyable ; Serge Gainsbourg s’en souviendra lorsqu’il empruntera son troisième mouvement dans Baby Alone in Babylone.

En lien avec ce concert

Clés d'écoute

Clé d'écoute

Avant-concert — 29/03/2018 - 19h45