Concert symphonique

Orchestre de Paris

Sir Roger Norrington - Jean-Guihen Queyras - Mozart, Dvorák, Elgar

Jean Guihen QueyrasJean Guihen Queyras © Marco Borggreve
Sir Roger NorringtonSir Roger Norrington © Thomas Mueller
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 30 mai 2018 — 20h30
Jeudi 31 mai 2018 — 20h30
Dernières places
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Musique funèbre maçonnique
  • Antonín Dvořák
    Concerto pour violoncelle
  • Edward Elgar
    Symphonie n° 1

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Sir Roger Norrington, direction
  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
Sir Roger Norrington n’est pas un chef comme les autres. Habitué des expériences bousculant les codes, il confronte Mozart, Dvorák et Elgar à son univers sonore et promet avec le violoncelliste Jean-Guihen Queyras de les faire entendre sous un jour singulier.

Adepte du jeu sans vibrato (mais avec beaucoup de vibrations) selon les répertoires, Jean-Guihen Queyras s’accorde idéalement avec Roger Norrington qui cultive la même approche. Selon Norrington, « Le son pur (sans vibrato) clarifie l’eau. La vie intime de la musique devient totalement transparente, comme l’eau d’un étang mais sans ondulations. Chacun peut ainsi apercevoir clairement les poissons et les pierres, les formes et les couleurs ». Entre lyrisme slave, inspiration initiatique et perfection anglaise, c’est à une véritable expérience esthétique à rebours d’une certaine tradition orchestrale que nous invite Roger Norrington.