Concert symphonique

À la mémoire d'un ange

Orchestre Pasdeloup - Wolfgang Doerner - Alexandra Conunova - Berg, Bruckner

Alexandra ConunovaAlexandra Conunova © Yaroslavna
Alexandra ConunovaAlexandra Conunova © DR
Wolfgang DoernerWolfgang Doerner © Axel Saxe
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 20 octobre 2018 — 15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h35

Programme

  • Alban Berg
    Concerto pour violon "A la mémoire d'un ange"
  • Anton Bruckner
    Symphonie n° 7

Distribution

  • Orchestre Pasdeloup
  • Wolfgang Doerner, direction
  • Alexandra Conunova, violon
Le Concerto pour violon de Berg, son lyrisme diaphane, son écriture ciselée, sous l’archet de la jeune virtuose Alexandra Conunova, et la Septième Symphonie de Bruckner, qui inspira Visconti : toute la grandeur de la musique viennoise.

Pour dodécaphonique qu’il est, le Concerto pour violon d’Alban Berg – écrit sous le coup de l’émotion provoquée par la disparition, à dix-huit ans, de Manon, la fille d’Alma Mahler – n’en est pas moins devenu sa partition la plus jouée, qu’aiment à s’approprier les plus grands virtuoses. Née en  Moldavie, Alexandra Conunova, lauréate du dernier concours Tchaïkovski, se plonge à son tour dans cette grave et lumineuse réminiscence. L’immense Septième Symphonie de Bruckner fut popularisée par le film Senso de Visconti. Commencée en 1881, elle fut achevée en septembre 1883. Entre-temps, Wagner, que Bruckner admirait, et dont il subit l’influence, s’était éteint à Venise. L’Adagio, véritable cœur de l’ouvrage, prit alors l’allure d’une grandiose élégie au maître disparu. 
Production Concerts Pasdeloup

Écouter et regarder

Alban Berg : Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange » - Tedi Papavrami (violon), Orchestre Philharmonique de Radio France, Manfred Honeck (direction)
Anton Bruckner : Symphonie n° 7 en mi majeur, II. Adagio. Très solennel et très lent - Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise, Lorin Maazel (direction)