Concert symphonique

Nuits d'été

Orchestre national d'Île-de-France - Fabien Gabel - Karine Deshayes - Berlioz, Ravel, Roussel

Karine DeshayesKarine Deshayes © Aymeric Giraudel
Fabien GabelFabien Gabel © Gaetan Bernard
Dimanche 13 janvier 2019 à 16h30

S’abonner

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 13 janvier 2019 — 16h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h30 avec 1 entracte

Programme

  • Hector Berlioz
    Ouverture du Corsaire
    Les Nuits d'été
  • Maurice Ravel
    Daphnis et Chloé (Suite n° 1)
  • Albert Roussel
    Bacchus et Ariane / Suite n° 2

Distribution

  • Orchestre national d'Île-de-France
  • Fabien Gabel, direction
  • Karine Deshayes, mezzo-soprano
Berlioz, Ravel, Roussel ; un programme exclusivement français qui met en musique des amours impossibles et contrariées

Lorsqu’en 1845 Hector Berlioz écrit son ouverture du Corsaire, c’est en référence au corsaire rouge de l’écrivain américain James Fenimore Cooper, l’auteur du Dernier des Mohicans. Ce qui a fasciné le compositeur dans cette lecture romanesque, c’est à la fois ce personnage mystérieux qui parcourt les mers vers le Nouveau Monde, mais aussi la mer elle-même, magnifiquement décrite par un auteur lui-même marin et aventurier. On retrouve cette même soif de contrées lointaines dans les Nuits d’été (1840) où le compositeur nous entraîne, cette fois grâce au charme de la voix, « sur les lagunes, au bord de l’Île inconnue »…  Maurice Ravel et Albert Roussel ont cherché d’autres formes d’exotisme, comme par exemple celui qu’incarne l’Antiquité. Avec Daphnis et Chloé (1912), Ravel revisite la mythologie grecque à la mode parisienne des années 1900 : le berger Daphnis tombe amoureux de Chloé, enlevée par des pirates avant d’être sauvée par le dieu Pan… En 1930, Albert Roussel puise quant à lui dans la mythologie romaine pour composer une musique débordante de sensualité pour un nouveau ballet chorégraphié par Serge Lifar : Bacchus, le dieu du vin et de la fête, s’éprend d’Ariane, princesse de Crète qui aida Thésée à s’échapper du labyrinthe avec son fameux fil.
Production Orchestre national d'Île-de-France

En lien avec ce concert

Clés d'écoute

Les Nuits d'été de Berlioz

Atelier de pratique musicale

Récréation musicale - Enfants de 3 à 10 ans - Nés entre 2008 et 2015

Pour les enfants dont les parents assistent au concert de 16h30 — 13/01/2019 - 16h00

Écouter et regarder

Hector Berlioz : Les Nuits d’été op. 7, 2. Le Spectre de la rose - Orchestre de la Suisse Romande, Régine Crespin (soprano), Ernest Ansermet (direction)
Maurice Ravel : Suite n° 1 de Daphnis et Chloé, I. Nocturne - SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, Ernest Bour (direction)
Albert Roussel : Suite n° 2 de Bacchus et Ariane - Orchestre national de France, Charles Münch (direction)