Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Les Dissonances

Les Dissonances - David Grimal - Beethoven
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h20

Programme

Ludwig van Beethoven
Concerto pour violon
Symphonie n° 4

Distribution

Les Dissonances
David Grimal, violon, direction artistique
COVID-19 : CONSULTER NOS CONDITIONS D’ACCUEIL (PLACEMENT EN SALLE, RESTAURATION, VESTIAIRES…)

Le programme de ce concert a été modifié.

David Grimal et Les Dissonances interprètent deux œuvres de Beethoven composées en 1806 : le Concerto pour violon, un pilier du répertoire, tout à la fois noble et d’un lyrisme serein, et la Quatrième Symphonie, d’une irrésistible vitalité.

Unique à plus d’un titre, le Concerto pour violon de Beethoven ne trouva sa place au concert (désormais une des toutes premières) que progressivement. Rien dans cette œuvre n’est fait pour mettre le soliste en situation d’impressionner l’auditeur ; il n’intervient d’ailleurs qu’après une longue introduction orchestrale. Tout comme le contemporain Quatrième Concerto pour piano, il se caractérise avant tout par une douce quiétude. Moins commentée que les deux célèbres qui l’entourent, la Quatrième Symphonie n’a néanmoins pas à en rougir. Berlioz ne se lassait pas du mouvement lent, qui « surpasse tout ce que l’imagination la plus brûlante pourra jamais rêver  de tendresse et de pure volupté ». Quant à son finale, il éclate d’une ardeur étourdissante.
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris