Concert symphonique

Hélène Grimaud

Camerata Salzburg - Beethoven, Mozart

Hélène GrimaudHélène Grimaud © Mat Hennek
Lundi 12 octobre 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 12 octobre 2020 — 20h30
Annulé
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h05 dont 1 entracte

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Quatuor op. 95
    Version pour orchestre à cordes
  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour piano n° 19
    Entracte
  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Fantaisie en ré mineur K. 397
    Concerto pour piano n° 20

Distribution

  • Camerata Salzburg
  • Hélène Grimaud, piano
Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, les artistes de ce concert sont dans l’incapacité de se déplacer en France. Le concert est donc annulé.

On ne saurait imaginer œuvres plus dissemblables, quant au style et à l’expression, que les concertos en fa majeur et en mineur de Mozart, pourtant composés à quelque mois d’intervalle. Au clavier, Hélène Grimaud nous dévoile leurs trésors.

Vraisemblablement joué en 1790 lors du couronnement de Leopold II, le Dix-neuvième Concerto pour piano a été parfois affublé du surnom de « Premier concerto du Couronnement » (en référence au Vingt-sixième). Allègre et serein, il incarne le visage le plus lumineux de Mozart, offrant un fort contraste avec le Vingtième Concerto, lequel tient une place résolument à part dans la série des vingt-sept. Traversé d’un souffle qui annonce le romantisme, il reste peut-être le plus tragique de tous. Hélène Grimaud le fait précéder de la Fantaisie K 397 de Mozart, confession intime des plus bouleversantes. Le Onzième Quatuor (Quartetto serioso) de Beethoven, dont nous est proposé la version pour orchestre à cordes, fut écrit vers 1814 alors que le compositeur traversait une période délicate. Il frappe par l’ampleur de ses proportions, la vigueur de ses traits et la maîtrise du discours.

Écouter et regarder

Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto pour piano et orchestre no 19 en fa majeur K. 459 - Hélène Grimaud, piano, Kammerorchester des Bayerischen Rundfunks
Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto pour piano et orchestre no 20 en ré mineur KV 466 - Emanuel Ax, piano, Budapest Festival Orchestra, Ivan Fischer, direction