Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Pass sanitaire

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Beethoven 7

Orchestre national d’Île-de-France - Case Scaglione
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h16

Programme

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano n°5 " L'Empereur "
Symphonie n° 7

Distribution

Orchestre national d'Île-de-France
Case Scaglione, direction
Federico Colli, piano

"Les contraintes sanitaires liées au Covid-19 ont eu un impact sur la programmation du concert « Mahler 9 » prévu le vendredi 21 mai à 20h30, Grande salle Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris. Etant donné les nouvelles normes de distanciation exigées sur le plateau, le programme « Mahler 9 » a dû être remplacé.

Un nouveau programme « Beethoven 7 » dirigé par le directeur musical de l’Orchestre national d’Île-de-France, Case Scaglione, avec le pianiste Federico Colli, vous est proposé. Les places achetées initialement pour le concert « Mahler 9 » sont garanties (dans la limite du rang et de la catégorie) pour le concert « Beethoven 7 ». Vous pourrez présenter ce même billet au contrôle avant l’entrée en salle."

Case Scaglione juxtapose deux des plus illustres compositions de Beethoven : aux accents majestueux du Concerto pour piano « Empereur »  répond l’irrésistible célébration du rythme de la Septième Symphonie.


Bien que le sous-titre du Cinquième Concerto de Beethoven soit contesté, il rend bien compte du caractère majestueux de l’œuvre – même si son Adagio s’impose comme une méditation particulièrement inspirée. Créé en 1811 et dédié à l’Archiduc Rodolphe, le Concerto « Empereur » est à la fois le seul de la série que Beethoven ne joua jamais et le sommet de sa production concertante : la richesse d’écriture et l’exigence de sa partie soliste sont alors inédits. Case Scaglione le fait suivre d’une des symphonies les plus caractéristiques, cette Septième à la large gamme de sentiments et de sensations, de l’enlaçante mélancolie de son Allegretto à son finale, véritable « apothéose de la danse » selon Wagner.
 

Production Orchestre national d'Île-de-France
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris