Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Pass sanitaire

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Bach Cantates

Les Arts Florissants
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 2h00 dont 1 entracte

Programme

Johann Sebastian Bach
Cantate "Weichet nur, betrübte Schatten" BWV 202
Sonate pour deux dessus BWV 1039
Cantate « Ich armer Mensch, ich Sündenknecht » BWV 55
Entracte
Suite en si mineur BWV 1067
Cantate « Schweigt stille, plaudert nicht » BWV 211

Distribution

Les Arts Florissants
William Christie, direction
Rachel Redmond, soprano
Reinoud Van Mechelen, ténor
André Morsch, basse
William Christie et les Arts Florissants se penchent avec le concours de quelques solistes prometteurs sur les cantates de Bach, donnant un aperçu du style du cantor aussi bien dans le domaine de la musique sacrée que dans celui de la musique profane.

Si, chez Bach, la plupart des cantates sont des pièces religieuses, écrites pour honorer ses engagements professionnels (notamment à Leipzig, où il exerça ses fonctions de 1723 à 1750, et où il dut composer dans les premiers temps de son cantorat des cantates pour tous les dimanches et jours de fête), certaines appartiennent au genre de la musique profane, comme Weichet nur, betrübte Schatten (BWV 202), qui fut écrite pour un mariage, et Schweigt stille, plaudert nicht (BWV 211), l’amusante Cantate « du café ». William Christie en fait revivre texte et musique en s’entourant de jeunes artistes : des musiciens issus du programme Arts Flo Juniors ou de la Juilliard School de New York, entourés des instrumentistes des Arts Florissants, et des solistes en partie issus du Jardin des voix, l’académie de jeunes chanteurs qu’il dirige avec Paul Agnew.
Karina-Canellakis

Salle des concerts - Cité de la musique

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris