Concert vocal

Gewandhausorchester Leipzig / Blomstedt

Wiener Singverein - Brahms - Un requiem allemand

Grande salle Pierre BoulezGrande salle Pierre Boulez © W. Beaucardet
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 23 octobre 2017 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Johannes Brahms
    Un requiem allemand

Distribution

  • Gewandhausorchester Leipzig
  • Wiener Singverein
  • Herbert Blomstedt, direction
  • Johannes Prinz, chef de choeur
  • Hannah Morrison, soprano
  • Michael Nagy, baryton
Il y a presque 150 ans, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig créait sous la houlette de Brahms Un requiem allemand ; ce fut pour le compositeur le début d’une très large reconnaissance, et pour la phalange un jalon important dans une collaboration qui dura jusqu’à la mort de Brahms.

Les quelque seize apparitions de Brahms à Leipzig, à la baguette ou au piano, ont inscrit l’œuvre du compositeur né sur les bords de l’Elbe dans le large répertoire d’une ville où la musique, défendue par Bach, Mendelssohn et de nombreux autres, a toujours joué un rôle d’envergure. Herbert Blomstedt, qui fut le 19e Kapellmeister de l’Orchestre du Gewandhaus, fondé en 1781, retrouve les musiciens dont il a confié la gouverne à Riccardo Chailly en 2005 pour Un requiem allemand. « Œuvre de consolation pour ceux qui souffrent », selon Brahms lui-même, la partition est une réflexion personnelle sur le sens de la vie et de la mort, qui représente le fleuron de l’écriture chorale d’un compositeur particulièrement versé dans le genre.


Genia Kühmeier, souffrante, a hélas dû renoncer à sa participation au concert. C'est la soprano Hannah Morrison qui aura plaisir à assurer son remplacement.

Écouter et regarder

Ein deutsches Requiem, Op. 45: I. "Selig sind, die da Leid tragen"
Ein deutsches Requiem, Op. 45: V. Ihr habt nun Traurigkeit (Live)