Concert

Class of '67 - Berio, Stockhausen, The Beach Boys & The Beatles

s t a r g a z e - André de Ridder, direction

s t a r g a z es t a r g a z e © Maarit Kytoharju
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 22 octobre 2017 — 17h00
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Aart Strootman / Morris Kliphuis
    Variations sur Smile, d’après The Beach Boys – Première Partie
  • Luciano Berio
    Folk Songs Black is the color, I wonder as I wander, Loosin yelav, Rossignolet du bois, A la femminisca
    O King
    Folk Songs Motettu de tristura, Malurous qu’o uno fenno, Lo Fiolaire, Azerbaidjan Love Song
  • Karlheinz Stockhausen
    Stop and Start
  • Luciano Berio
    Michelle II
  • Aart Strootman / Morris Kliphuis
    Variations sur Smile, d’après The Beach Boys – Deuxième Partie

Distribution

  • s t a r g a z e
  • André de Ridder, direction
  • Nora Fischer, soprano
Le collectif s t a r g a z e choisit l’année 1967 pour explorer les liens entre les Beatles et la musique d’avant-garde, comme celle de Stockhausen (que l’on voit sur la pochette de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, paru cette année-là) ou Luciano Berio.

« Nous sommes une bande de musiciens formés et travaillant dans le milieu de la musique classique et contemporaine. Nous nous enthousiasmons chaque jour un peu plus pour ce qui se passe dans la pop contemporaine, la musique électronique et d’autres genres résistant à la classification » : voilà le credo du collectif s t a r g a z e. Cinquante ans après la parution de l’album des Beatles Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, les musiciens de s t a r g a z e en réempruntent les passerelles entre pop-rock et musique savante. Car les rois de la pop avaient une vraie culture classique – de nombreux arrangements de leurs albums en témoignent, particulièrement sur Abbey Road. La découverte, en 1966, de l’avant-garde musicale par Paul McCartney, qui fit notamment écouter Stockhausen à John Lennon, eut une véritable influence sur plusieurs de leurs compositions ultérieures.

Écouter et regarder

Sinfonia: II. "O King"
Ensemble Sillages, Donatienne Michel-Dansac, soprano / Luciano Berio, Folk Songs