Concert

Nuit européenne des musées

Musée de la musiqueMusée de la musique © Nora Houguenade
Ensemble BergamasqueEnsemble Bergamasque © Denis Chaltiel
Ensemble Mêkhanê Ensemble Mêkhanê © Sébastien Cambon
Parveen Savart et Natalia YeliseyevaParveen Savart et Natalia Yeliseyeva © Sébastien Cambon
Elèves du CRR de ParisElèves du CRR de Paris © Sébastien Cambon
Quintette Astral BrassQuintette Astral Brass © Sébastien Cambon
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 19 mai 2018 — 19h00
Musée de la musique - Cité de la musique
Pour cette 14e édition de la Nuit européenne des musées placée sous le signe de l’Année européenne du patrimoine culturel, duo, quatuor, quintette … vous invitent à partager la diversité de notre patrimoine musical commun.
De Bach à Dvorak en passant par Berlioz, Turina, Debussy et bien d'autres compositeurs, découvrez  la richesse d’un répertoire où Symphonie,  Romance, Concerto ...   se pavanent pour votre plus grand plaisir.

Ce soir, les jeunes interprètes du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris font vivre la musique au milieu de mille instruments qui témoignent des interactions entre les cultures faisant de la musique un art universel.
 


De 19h30 à 23h : concerts dans les espaces du Musée
Avec les Élèves du CRR de Paris (Quatuor Bergamasque, Quatuor Mêkhanê, Quintette Astral Brass …)
Extraits du programme : Johann Sebastian Bach, Concerto Brandebourgeois n°3 BWV 1048, Hector Berlioz, La Symphonie Fantastique (Le bal et La marche au supplice), Maurice Ravel, Pavane pour une infante défunte, Anton Dvořák, Quatuor n°12 en Fa majeur, “Américain” op.96 – Lento, Henri Tomasi, Être ou ne pas être …

Et aussi … De 19h à minuit : visite libre de la collection du Musée qui présente près de 1000 instruments et objets d'art aussi rares et insolites que la pochette, le serpent, l’harmonica de verre, l'octobasse, l’orchestre piphat ou la console de Gmebaphone ….
Certains ont appartenu à des personnalités telles qu’Hector Berlioz, Franz Liszt, Django Reinhardt, Frank Zappa ou Pierre Schaeffer.

Le parcours de la collection débute au XVIIe siècle et mêle instruments, tableaux et maquettes : le visiteur croise tout d’abord luths, guitares et violes, ainsi que cornets à bouquin, flûtes et autres instruments à vent. Claviers et harpes rendent compte de la musique des salons du XVIIIe siècle, où les idées des Lumières donnent lieu à une nouvelle conception du monde.
Dès les années 1830, de nouveaux instruments occupent progressivement une place de premier ordre, parmi ceux-ci les violons prenant Stradivari pour modèle et les pianos de Pleyel et Érard. Les nouveaux sons du XXe siècle tirent parti de l’apparition de l’électricité et d’une mondialisation croissante des échanges. À la fin du parcours, les traditions des cinq continents entrent en dialogue pour donner sens à l’universalité des pratiques musicales.