Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Orchestre de Paris - Finale

André de Ridder - Katia et Marielle Labèque - Marco Blaauw - Carlo Laurenzi - Stroppa, Berio, Saunders
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Marco Stroppa
Come Play With Me, pour électronique solo et orchestre
(commande de la SWR de Stuttgart, de Françoise et Jean-Philippe Billarant, et de l’Orchestre de Paris – création française)
Entracte
Luciano Berio
Concerto pour deux pianos et orchestre
Rebecca Saunders
Alba, concerto pour trompette solo et orchestre
(création française)

Distribution

Orchestre de Paris
André de Ridder, direction
Katia Labèque, piano
Marielle Labèque , piano
Marco Blaauw, trompette
Carlo Laurenzi, réalisation informatique musicale Ircam
Ce concert rend hommage au répertoire moderne et contemporain. Dirigé par André de Ridder, il est dominé par le jeu éblouissant de Katia et Marielle Labèque.

Créé en 1973 sous la direction de Pierre Boulez, le Concerto pour deux pianos de Berio donne l’apparence d’un divertissement d’une vitalité ébouriffante. Au cours d’une carrière d’une diversité étonnante, Katia et Marielle Labèque ont entretenu des relations privilégiées avec quelques-uns des créateurs les plus significatifs de notre temps. Luciano Berio fut de ceux-là. Ensemble, ils jouaient de la musique de chambre, parlaient de musique des nuits entières. Elles assurèrent en 1973 au Festival de Royan la création européenne du Concerto pour deux pianos – leur enregistrement de 1995 avec le compositeur au pupitre demeure inédit. Come Play With Me (inspiré d’un poème de Yeats), une célébration de la nature par le compositeur italien Marco Stroppa, et Alba (le mot latin pour « blanc ») de l’Anglaise Rebecca Saunders, encadrent cette œuvre très physique, dotée d’une cadence « monstrueuse » (Marielle Labèque).
Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Philharmonie de Paris dans le cadre de Manifeste-2020, Festival de l'Ircam
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

navette bus
taxi G7