Concert

Cantates

SWR Vokalensemble Stuttgart - Yuval Weinberg - Thomas Goepfer - Gervasoni, Furrer, Saariaho

Kaija SaariahoKaija Saariaho © Maarit Kytöharju Fimic 2006
Mardi 9 juin 2020 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 9 juin 2020 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Stefano Gervasoni
    De Tinieblas pour chœur et électronique
    (création mondiale)
  • Beat Furrer
    Enigma I, II, III, IV pour chœur mixte a cappella
    (création française)
  • Kaija Saariaho
    Nuits-adieux
    pour 4 solistes et chœur de 16 voix

Distribution

  • SWR Vokalensemble Stuttgart
  • Yuval Weinberg, direction
  • Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale IRCAM
Une Leçon de ténèbres au XXIe siècle due à Stefano Gervasoni, les textes énigmatiques de Leonard de Vinci mis en musique par Beat Furrer, les souffles et les chuchotements de l’oeuvre de Kaija Saariaho : quand les voix sont magnifiées par l’électronique.

L’œuvre de Stefano Gervasoni se rattache à l'histoire des Leçons de ténèbres, genre musical liturgique créé en France au XVIIe siècle. Au chœur symphonique s'intègre un traitement électronique en temps réel et en temps différé qui permet d’ajouter au chœur réel un chœur virtuel. Les quatre Enigma de Beat Furrer s’appuient sur les textes visionnaires de Leonard de Vinci, qui décrivent des événements quotidiens ayant trait au rêve ou  au feu. Ce concert vocal s’achève sur l’œuvre de Kaija Saariaho, qu’elle présente ainsi : « Nuits, Adieux traite du chant, du souffle, du chuchotement, de la nuit et de l'adieu. Deux sources différentes ont été utilisées pour les textes: des extraits du livre de Jacques Roubaud Echanges de la lumière et un fragment du roman de Balzac Séraphîta. »
Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Philharmonie de Paris
Dans le cadre de Manifeste - 2020, Festival de l'Ircam

Écouter et regarder

Kaija Saariaho : Nuits-adieux -Chœur de chambre philharmonique estonien, Paul Hillier (direction)