Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Orchestre de Paris / Jukka-Pekka Saraste

Leonidas Kavakos - Chostakovitch, Sibelius
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h44 dont 1 entracte

Programme

Dmitri Chostakovitch
Concerto pour violon n° 1
Entracte
Jean Sibelius
Symphonie n° 5

Distribution

Orchestre de Paris
Jukka-Pekka Saraste, direction
Leonidas Kavakos, violon
Dans ce dialogue entre Chostakovitch et Sibelius, deux maîtres du xxe siècle, Leonidas Kavakos et Jukka-Pekka Saraste explorent la misère et la grandeur de l’âme humaine.

Le plus développé de tous les concertos de Chostakovitch, le premier qu’il consacra au violon, ne fut créé qu’en 1955, sept ans après sa composition, par David Oïstrakh qui pensait que le Scherzo contenait « quelque chose de maléfique, de démoniaque et d’épineux ». Chostakovitch ne le désavouerait pas, lui qui fut obligé de faire son autocritique : comme il l’écrivit dans une lettre, après avoir fait des « déclarations viles et honteuses », il rentra prestement chez lui « composer le troisième mouvement du Concerto pour violon », une impressionnante Passacaille. La Cinquième Symphonie de Sibelius, une de ses plus appréciées, nécessita cinq ans de labeur au compositeur finlandais. Elle brille d’un éclat irrésistible et exhale plutôt des sentiments de noblesse. La nature y est partout : des cygnes lui inspirèrent ainsi le thème d’un irrésistible rayonnement, d’abord dévolu aux cors, du Finale.
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

navette bus
taxi G7