Concert

Intuitions

Orchestre de chambre de Paris - Gautier Capuçon - Jérôme Ducros - Brahms, Fauré, Tchaïkovski, Popper, Debussy...

Gautier CapuçonGautier Capuçon © Parlophone
Jérôme DucrosJérôme Ducros © Jean-Baptiste Millot
Orchestre de chambre de ParisOrchestre de chambre de Paris © Jean-Baptiste Pellerin
Lundi 22 mars 2021 à 20h30

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 22 mars 2021 — 20h30
Annulé
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h00 dont 1 entracte

Programme

  • Johannes Brahms
    Danse hongroise n° 5
  • Gabriel Fauré
    Pavane
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Valse sentimentale
  • David Popper
    Fantaisie op. 43
    pour violoncelle et piano
  • Claude Debussy
    Clair de lune
  • Sergueï Prokofiev
    Symphonie n° 1 "Classique"
    (Finale)
  • Edward Elgar
    Variations Enigma
    (Nimrod)
  • Tomaso Albinoni
    Adagio
  • Jérôme Ducros
    Encore
    Entracte
  • Arvo Pärt
    Fratres
  • Vittorio Monti
    Csárdás
  • Erik Satie
    Gymnopédie n°1
  • Béla Bartók
    Danses Roumaines
  • Qigang Chen
    You and Me
  • Astor Piazzolla
    Oblivion
  • Niccolò Paganini
    Variations sur une seule corde

Distribution

  • Orchestre de chambre de Paris
  • Gautier Capuçon, direction, violoncelle
  • Jérôme Ducros, piano
Programme « à la Gautier Capuçon », qui aime tout particulièrement ne pas se contenter d’interpréter un seul concerto pour son instrument, suivant le code en rigueur dans les programmes d’orchestre, mais proposer au contraire des panoramas instrumentaux.

Le violoncelliste et l’Orchestre de chambre de Paris s’étaient déjà prêtés au jeu en 2018 à la Philharmonie, mais aussi au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence. Dans la lignée de la sortie de son disque Intuition, paru la même année chez Erato, où il évoquait sa vie en musique, interprétant les pièces qui avaient marqué son parcours, Capuçon élabore un nouveau programme mené par son bon plaisir, ou ses « intuitions ». Le musicien élargit encore la perspective en piochant dans tous les répertoires, du baroque d’Albinoni au contemporain d’Arvo Pärt ou de Qigang Chen, et dans tous les styles, jusqu’au tango de Piazzolla, ou au « alla hungarese » de la Czardas de l’Italien Vittorio Monti.
Coproduction Orchestre de Chambre de Paris, Philharmonie de Paris

Écouter et regarder

Gabriel Fauré : Pavane op. 50 - Chamber Orchestra of Europe, Sir Antonio Pappano (direction)
Johannes Brahms : Danse hongroise no 5 - La Chambre Philharmonique, Emmanuel Krivine (direction)