Quatuor de flûtesQuatuor de flûtes © JM. Angles
Musicien au Musée

Quatuor de flûtes colonnes

fac-similés du Musée de la musique

Dimanche 3 juillet 2016
16:00
Public
  • tout public
Lieu
Musée de la musique - Cité de la musique
Comment venir ?Informations accessibilité

Intervenants

  • Florence Jacquemart, flûte
  • Patrick Magnin, flûte
  • Marcelo Milchberg, flûte
  • Pascale Haarscher, flûte
PROGRAMME :

Madrigaux italiens
Chansons allemandes et françaises du 16e siècle
Danses de la Renaissance

Les flûtes colonnes
Reconstituer un quatuor de flûtes à bec Renaissance afin de faire sonner dans les meilleures conditions les polyphonies raffinées des maîtres du XVIe siècle s'inscrit dans la politique de construction d'instruments fac-similés développés par le Musée de la musique.
Denis Raisin-Dadre, flûtiste et directeur de l'ensemble Doulce Mémoire, sollicité sur le choix des modèles, proposa sans hésiter les fameuses flûtes colonnes dont le Musée possède deux exemplaires : un ténor et une basse.
Ces rarissimes flûtes ont été fabriquées par Hans Rauch von Schratt, membre d’une famille de facteurs active au XVIe siècle en Allemagne du Sud et à Hambourg. Elles sont toutes deux construites selon le même principe : un conduit replié sur lui-même est foré dans le corps en érable de chaque flûte doublant ainsi la longueur de la colonne d’air, comme sur un basson. Ces instruments, avec chapiteau et base, se jouaient posés sur une table.
Par ailleurs, une flûte alto du même facteur est conservée au Musée de Bruxelles. La reconstitution en fac-similé d’un quatuor constitué d’un alto, deux ténors et une basse devenait alors possible.
L’étude et la réalisation furent confiées au facteur Henri Gohin. Les instruments fabriqués en 2001 sont extrêmement proches des originaux jusque dans le respect du diapason (la 392 Hz). Le Musée de la musique peut aujourd’hui s’enorgueillir de pouvoir faire écouter à son public d’aussi beaux instruments. Ce quatuor de flûtes colonnes a également été enregistré par l’ensemble Doulce Mémoire (Du Caurroy, Les Meslanges et Pierre Attaingnant, Que je chatoulle ta fossette).

Tarifs

  • Gratuit avec billet d'entrée du musée

Médias