Musique de chambre

Ivry Gitlis & friends

Martha Argerich, Nicholas Angelich, Iddo Bar-Shaï, Akane Sakai, Itamar Golan, Renaud Capuçon, Mayu Kishima...

Martha ArgerichMartha Argerich © Stephanie Argerich
Renaud CapuçonRenaud Capuçon © Simon Fowler
Nicholas AngelichNicholas Angelich © Jean-Francois Leclercq/Erato
Quatuor EbèneQuatuor Ebène © Julien Mignot
David Oistrakh String QuartetDavid Oistrakh String Quartet © Emil Matveev
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 7 janvier 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h30 dont 1 entracte

Programme

  • Enrique Granados
    Danse espagnole
  • Fritz Kreisler / Antonín Dvorák
    Songs My Mother Taught Me
  • Aram Khatchaturian
    Nocturne
    Danse du sabre
  • Sergueï Prokofiev
    Sonate pour violon n°1
    (Andante et Allegrissimo)
  • Traditionnel
    Yiddish Momme
    Dona Dona
    Mein Shtetele Belz
  • Astor Piazzolla
    Libertango
  • Witold Lutoslawski
    Variations sur un thème de Paganini, op. 35, pour deux pianos
  • Claude Debussy
    En blanc et noir
    Entracte
  • Béla Bartók
    Danses populaires roumaines
    (extraits)
  • Alexandre Borodine
    Quatuor à cordes n°2
    (Nocturne)
  • Ernest Chausson
    Concert pour piano, violon et quatuor à cordes, en ré majeur op. 21
    (Sicilienne)
  • Traditionnel
    Tire l'aiguille
    (arrangement Yann Ollivo)
    Bessarabye
    (arrangement Cyrille Lehn)
    Ukrainian Memory
    (arrangement Yann Ollivo)
    Tum Balalaika / Roumania Roumania
    (arrangement Yann Ollivo)

Distribution

  • Martha Argerich, piano
  • Nicholas Angelich, piano
  • Iddo Bar-Shaï, piano
  • Akane Sakai, piano
  • Khatia Buniatishvili, piano
  • Gvantsa Buniatishvili, piano
  • Vahan Mardirossian, piano
  • Itamar Golan, piano
  • Natsuko Inoue , piano
  • Renaud Capuçon, violon
  • Mayu Kishima, violon
  • Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon
  • Thomas Lefort, violon
  • Quatuor Ebène
  • Quatuor David Oistrakh
  • Sirba Octet

La fine fleur des musiciens de notre temps rend hommage au patriarche du violon, ami de Menuhin et Oïstrakh, interprète incendiaire de Bartók, Sibelius et Kreisler, styliste incomparable et personnalité foncièrement libre.

Né en 1922, Ivry Gitlis peut se targuer, au cours de sa carrière d’une longévité exceptionnelle, d’avoir connu et collaboré avec les plus grands artistes du XXe siècle. Les compositeurs Maderna et Xenakis ont écrit des pièces à son intention et, comme Yehudi Menuhin, il a étudié avec Georges Enesco, dont les cours étaient avant tout des leçons de vie. De George Szell à Zubin Mehta, d’Eugène Ormandy à Antal Dorati, il a joué avec les plus grands chefs. Gitlis, c’est un son, reconnaissable entre tous, un style passionné, infiniment coloré. Tzigane dans l’âme, il n’aime rien tant que faire de la musique avec ses amis musiciens. Ce soir, ils sont tous là, Martha Argerich en tête, pour témoigner leur admiration et leur attachement à ce musicien incomparable.

Concert enregistré par France Musique
Concert diffusé en vidéo
En direct, en différé sur Philharmonie Live
Télécharger l'application Philharmonie Live pour être alerté des prochains concerts diffusés en direct

En lien avec ce concert

Rencontre

Rencontre autour d'Ivry Gitlis