Musique de chambre

Trio Renaud Capuçon / Gautier Capuçon / Frank Braley

Beethoven, Schubert

Renaud CapuçonRenaud Capuçon © Marco Borggreve
Frank BraleyFrank Braley © Warner
Gautier CapuçonGautier Capuçon © DR
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 22 septembre 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h35

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Trio n° 7 op. 97 "À l'Archiduc"
  • Franz Schubert
    Trio n° 2 op. 100

Distribution

  • Renaud Capuçon, violon
  • Gautier Capuçon, violoncelle
  • Frank Braley, piano
COVID-19 : CONSULTER NOS CONDITIONS D’ACCUEIL (PLACEMENT EN SALLE, RESTAURATION, VESTIAIRES…)
 

Renaud Capuçon, Gautier Capuçon et Frank Braley forment depuis de nombreuses années un des trios les plus en vue de la scène internationale. Ils ont inscrit à leur programme deux sommets de la musique de chambre de Beethoven et Schubert.

Sans doute le plus célèbre des dix trios pour piano, violon et violoncelle de Beethoven, le Septième doit son surnom à l’Archiduc Rodolphe, mécène, élève (le compositeur lui enseignait le piano), ami et dédicataire d’autres partitions majeures, comme la Missa Solemnis et la Sonate « Hammerklavier ». L’œuvre fut créée en 1814 : ce fut la dernière apparition du compositeur en tant que pianiste. Grandeur, éclat poétique des variations du mouvement lent, brillance du finale : tout se conjugue pour en faire une partition exceptionnelle. Ce qu’on pourrait aussi dire du Deuxième Trio de Schubert, dont le cœur réside dans le thème étreignant de l’Andante. Ce dernier réapparaîtra dans le dernier mouvement, selon un principe cyclique plus tard abondamment employé par Liszt et Franck.

Écouter et regarder

Franz Schubert : Trio pour piano et cordes no 2 en mi bémol majeur D. 929 op. 100 - Renaud Capuçon, violon, Gautier Capuçon, violoncelle, Frank Braley, piano