Récital orgue

Olivier Latry

Bach, Widor, Messiaen, Liszt

Olivier LatryOlivier Latry © Deyan Parouchev
Dimanche 4 avril 2021 à 16h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 4 avril 2021 — 16h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Johann Sebastian Bach
    Ricercare à six voix
    Ich hatte viel Bekümmernis
    Fughetta « Allein Gott in der Höh’ sei Ehr » BWV 677
    Toccata et fugue en ré mineur BWV 565
  • Charles-Marie Widor
    Mattheus Final
    Extrait de Bach's Memento
  • Olivier Messiaen
    Alléluias sereins d'une âme qui désire le ciel
    Extrait de l'Ascension
    Verset pour la fête de la Dédicace
  • Franz Liszt
    Consolation
    Transcription pour orgue de Franz Liszt
    Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen
    Arrangement de Marcel Dupré
  • Franz Liszt / Camille Saint-Saëns
    Première légende « La Prédication aux oiseaux »

Distribution

  • Olivier Latry, orgue
Célébrations de Pâques avec de la musique pour orgue : Olivier Latry, titulaire des grandes orgues de Notre-Dame-de-Paris depuis plus de trente ans, interprète Bach, Widor, Liszt et Messiaen.

Jouer Bach sur un instrument éloigné de la facture baroque ? Enregistrant le cantor sur l’orgue Cavaillé-Coll de Notre-Dame-de-Paris dans son disque Bach to the Future, Olivier Latry proposait à cette occasion une réflexion qui garde tout autant de justesse à propos de l’orgue de la Philharmonie, qui a été pensé comme un instrument contemporain, du début du XXIe siècle, et non comme une copie d’un style historique, quel qu’il soit : « Jouer Bach dans ce contexte implique de trouver un nouvel équilibre afin de préserver l’esprit et la lettre de la musique. […] Tout interprète joue avec les instruments de son temps […]. Il ne peut et ne doit lutter contre le passé, mais au contraire l’assimiler pour mieux s’en inspirer puis trouver son chemin personnel. Ce n’est pas d’authenticité qu’il faudrait parler, mais plus sobrement, de sincérité. »