Récital piano

L'Année 1911

Abdel Rahman El Bacha - Granados, Ravel, Stravinski

Abdel Rahman el BachaAbdel Rahman el Bacha © Carole Bellaïche
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 23 septembre 2017 — 15h00
Amphithéâtre - Cité de la musique

Programme

  • Enrique Granados
    Goyescas
  • Maurice Ravel
    Valses nobles et sentimentales
  • Igor Stravinski
    Trois Mouvements de Petrouchka

Distribution

  • Abdel Rahman El Bacha, piano Gaveau 1907 (Collection Musée d'Orsay)
L’espace d’un récital, l’éminent pianiste franco-libanais Abdel Rahman El Bacha nous transporte en 1911. Année faste dans la musique avec la verve pleine de relief de Petrouchka, le raffinement inouï des Valses nobles et sentimentales et la passion ardente des Goyescas.

L’année 1911 aura laissé une moisson de chefs-d’œuvre. Créé au Châtelet, Petrouchka, le deuxième ouvrage de Stravinski pour les Ballets russes de Diaghilev est un triomphe de vitalité incisive. Dix ans plus tard, à l’intention d’Arthur Rubinstein, le compositeur en transcrit trois extraits : le passage au clavier accentue l’impact rythmique et le motorisme jubilatoire. Création des plus raffinées, les Valses nobles et sentimentales de Ravel s’imposent, dans leur mouture originelle pour piano, par la sophistication du tissu harmonique, la délicatesse de leur écriture, leur fluidité magique. Contraste absolu avec la noirceur des Goyescas de Granados, tableaux de fièvre et de passion inspirés de Goya.

Écouter et regarder

Valses nobles et sentimentales : 1 Modere
Three Movements from Petrushka : Russian Dance
Goyescas: III. El Fandango de Candil