Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Alexandre Kantorow

Brahms, Schubert
Récital piano
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Distribution

Johannes Brahms
Sonate n° 1
Franz Schubert
Wanderer-Fantaisie
Franz Liszt, Franz Schubert
Lieder
Alexandre Kantorow, piano

En janvier 2021, le récital d'Alexandre Kantorow n'avait pu se tenir dans sa configuration habituelle. Le pianiste français inscrit à son programme deux partitions redoutables, ainsi qu'un florilège de lieder de Schubert arrangés par Liszt.

La Première Sonate pour piano n'est en fait pas la première à avoir été composée par Brahms mais la première à avoir fait l'objet d'une publication. Le compositeur vient d'avoir 20 ans et une carrière prometteuse s'amorce, encouragée par son mentor Robert Schumann. Ses quatre mouvements font apparaître une maîtrise déjà fort solide de la forme et les références aux dernières pièces de Beethoven s'y manifestent sans détours. Composée pour Emmanuel von Liebenberg, un riche amateur viennois élève de Hummel, la Fantaisie en ut majeur de Schubert devait offrir au commanditaire l’occasion de mettre en valeur tout l’éclat de son jeu. Schubert compose une œuvre délibérément virtuose, certainement la plus volontairement démonstrative de toute sa production pianistique. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le lien fut établi entre le thème de l’Adagio à variations et le lied Der Wanderer D. 493 de 1816. Jusqu’à cette période, l’œuvre était simplement identifiée comme Fantaisie. Franz Liszt revendiquait l’existence de trois types de composition pianistique : les paraphrases, les transcriptions, les partitions originales. Si le premier type se mesure au degré de liberté et de virtuosité atteint, le deuxième se doit d’être fidèle au texte original, notamment sur le plan harmonique. Pourtant, les transcriptions de lieder de Franz Schubert se caractérisent avant tout par leur audace pianistique, quand Schubert privilégiait une expression austère et essentielle du poème mis en musique. 

Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Récital piano

Pierre-Laurent Aimard

Dimanche 5 mars 2023 à 16h00
Rares sont les pianistes à connaître aussi bien les Études de Ligeti. Ancien de l’Ensemble intercontemporain, Pierre…
Infos et réservation
Récital piano

Alexandre Tharaud

Mardi 23 mai 2023 à 20h00
Naviguant de Debussy à Grieg, en passant par Beethoven, Alexandre Tharaud nous invite à de nouvelles pérégrinations…
Infos et réservation
Récital piano

Maria João Pires

Mardi 31 janvier 2023 à 20h00
En récital, Maria João Pires entre en résonance avec le public, et cela contribue à donner à ses concerts une qualité…
Infos et réservation
Récital piano

Maurizio Pollini

Vendredi 3 février 2023 à 20h00
Plus de soixante ans de carrière n’ont en rien entamé l’amour que porte Pollini à son instrument : les récitals du…
Infos et réservation