Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Enfants & familles

Pour des raisons techniques, nous n’avons pas pu ouvrir à la vente les activités et spectacles enfants et famille. La mise en vente est reportée au jeudi 2 juin, 12h.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Lucas Debargue

Mozart, Chopin, Alkan
Récital piano
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Distribution

Wolfgang Amadeus Mozart
Sonate pour piano n° 8 en la mineur, KV 310
Frédéric Chopin
Ballade n° 2 op. 38
Prélude op. 45
Polonaise-Fantaisie op. 61
Charles-Valentin Alkan
Concerto pour piano seul op. 39 n°8
Lucas Debargue, piano

Lucas Debargue propose un nouveau récital qui mêle le grand répertoire à l'une des créations les plus étonnantes du XIXe siècle, le Concerto pour piano seul d'Alkan.

C'est à Paris que Mozart compose sa Sonate n° 8 à l'été 1778. Elle se caractérise par sa tonalité mineure, le caractère emporté de son premier mouvement et l'ampleur expressive de son Andante cantabile.  Frédéric Chopin est le premier à écrire des « ballades » pour clavier seul. Enfant, il se plaisait déjà à raconter des histoires de sa patrie tout en improvisant au piano. Ses quatre ballades auraient été inspirées, selon lui-même, par les poèmes de son ami Adam Mickiewicz.  À un corpus de Polonaises, Chopin ajoute en 1845- 1846 une dernière pierre qui surplombe toutes les autres par sa richesse, son équilibre, sa majesté : la Polonaise-Fantaisie op. 61. L’on a définitivement quitté les rivages de la danse, traditionnellement construite en rondeau (avec un refrain complété d’épisodes secondaires), pour un « poème-fantaisie » (Tadeusz A. Zielinski) à l’architecture aussi libre que raffinée. La deuxième partie de ce récital est occupée par l'une des pièces les plus redoutables du répertoire. Rarement joué, le Concerto pour piano seul de Charles-Valentin Alkan pourrait être qualifié de « monstrueux », tant ses proportions que ses audaces formels et harmoniques tranchent avec la littérature pianistique des années 1850, si l'on excepte les grandes pièces de Liszt. Un défi relevé par un Lucas Debargue habitué à empoigner de telles œuvres.

Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

À découvrir

Récital piano

Pierre-Laurent Aimard

Dimanche 5 mars 2023 à 16h00
Rares sont les pianistes à connaître aussi bien les Études de Ligeti. Ancien de l’Ensemble intercontemporain, Pierre…
Infos et réservation
Récital piano

Alexandre Kantorow

Lundi 27 mars 2023 à 20h00
En janvier 2021, le récital d'Alexandre Kantorow n'avait pu se tenir dans sa configuration habituelle. Le pianiste…
Infos et réservation
Récital piano

Alexandre Tharaud

Mardi 23 mai 2023 à 20h00
Naviguant de Debussy à Grieg, en passant par Beethoven, Alexandre Tharaud nous invite à de nouvelles pérégrinations…
Infos et réservation
Récital piano

Maurizio Pollini

Vendredi 3 février 2023 à 20h00
Plus de soixante ans de carrière n’ont en rien entamé l’amour que porte Pollini à son instrument : les récitals du…
Infos et réservation