Série limitée

Love I Obey (Création)

Standley - RosemaryStandley - Rosemary © Julien Dubois
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 18 février 2015 — 20h30
Jeudi 19 février 2015 — 20h30
Vendredi 20 février 2015 — 20h30
Amphithéâtre - Cité de la musique

Distribution

  • Rosemary Standley (Moriarty), chant
  • Bruno Helstroffer, guitare, théorbe
  • Elisabeth Geiger, clavecin, orgue
  • Martin Bauer, viole de gambe
  • Michel Godard, serpent, bugle
  • Vincent Huguet, mise en espace
  • Anne Muller, lumières
  • Vincent Huguet et Anne Muller, scénographie
  • Clémence Pernoud, costumes
  • Anne Laurin, son
Rosemary Standley, du groupe Moriarty, interprète des chants traditionnels américains et s’empare avec élégance d’un répertoire baroque où Purcell côtoie William Lawes.

Rosemary Standley, chanteuse franco-américaine à la voix douce et magnétique, s’empare du répertoire baroque avec sobriété et élégance. Elle est accompagnée par l’ensemble de Bruno Helstroffer, guitariste et luthiste à la croisée des chemins des mondes anciens et modernes, composé de musiciens spécialistes des instruments anciens (clavecin, orgue, viole de gambe, serpent). Dans Love I Obey, la musique se conjugue au passé, mais ceux qui l’interprètent sont imprégnés par le présent. Le spectacle s’écoute comme une proposition et se vit comme un fantasme. Celui des petites histoires qui racontent la grande. Les recherches approfondies menées comme des enquêtes par la claveciniste de l’ensemble, Elisabeth Geiger, ressuscitent des titres oubliés depuis 400 ans, dont le titre éponyme du compositeur William Lawes, Love, I Obey.