Agenda

Par ex., 28/01/2021
Plus de filtres
Dimanche
16/05

Concerts

Récital
15h00
15h00
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Diva ? Anna Netrebko l’est assurément, dans le sens premier du terme – comme l’assume sans fausse pudeur le dernier album de la cantatrice, qui a paru en 2018 chez Deutsche Gramophon et s’intitule simplement… Diva.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Diva ? Anna Netrebko l’est assurément, dans le sens premier du terme – comme l’assume sans fausse pudeur le dernier album de la cantatrice, qui a paru en 2018 chez Deutsche Gramophon et s’intitule simplement… Diva.
Récital
18h30
18h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Diva ? Anna Netrebko l’est assurément, dans le sens premier du terme – comme l’assume sans fausse pudeur le dernier album de la cantatrice, qui a paru en 2018 chez Deutsche Gramophon et s’intitule simplement… Diva.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Diva ? Anna Netrebko l’est assurément, dans le sens premier du terme – comme l’assume sans fausse pudeur le dernier album de la cantatrice, qui a paru en 2018 chez Deutsche Gramophon et s’intitule simplement… Diva.

Activités

Lundi
17/05

Concerts

Récital piano
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
« Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la musique 2019, Nicholas Angelich est un virtuose infaillible et un poète du clavier. S’il dispose d’un vaste répertoire, il est un interprète remarquable de Beethoven et Brahms.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
« Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la musique 2019, Nicholas Angelich est un virtuose infaillible et un poète du clavier. S’il dispose d’un vaste répertoire, il est un interprète remarquable de Beethoven et Brahms.

Activités

Mardi
18/05

Concerts

Récital piano
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

En mêlant les pièces élégiaques de Rachmaninoff et de Mahler et les tableaux de la nature dépeints par Ravel, Alexandre Tharaud place son récital sous le double signe de la fantaisie et du rêve.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

En mêlant les pièces élégiaques de Rachmaninoff et de Mahler et les tableaux de la nature dépeints par Ravel, Alexandre Tharaud place son récital sous le double signe de la fantaisie et du rêve.

Activités

Mercredi
19/05

Concerts

Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
À la tête de son orchestre du festival de Budapest, Ivan Fischer rend hommage à Liszt, avec la grandiose Faust-Symphonie, inspirée du poème de Goethe et le Deuxième concerto pour piano. En soliste, Seong-Jin Cho, vainqueur du concours Chopin en 2015.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
À la tête de son orchestre du festival de Budapest, Ivan Fischer rend hommage à Liszt, avec la grandiose Faust-Symphonie, inspirée du poème de Goethe et le Deuxième concerto pour piano. En soliste, Seong-Jin Cho, vainqueur du concours Chopin en 2015.

Activités

Jeudi
20/05

Concerts

Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Cristian Măcelaru, le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de France, dirige un programme qui va de l'Allemagne à la musique française, avec le Concerto pour piano de Schumann interprété par Bertrand Chamayou.

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Cristian Măcelaru, le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de France, dirige un programme qui va de l'Allemagne à la musique française, avec le Concerto pour piano de Schumann interprété par Bertrand Chamayou.

Concert vocal
20h30
20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Avec « L’Invitation au voyage », c’est sous l’invocation de Baudelaire que se place ce programme consacré à des transcriptions de mélodies et de lieder pour chœur et piano.
 

 

Salle des concerts - Cité de la musique

Avec « L’Invitation au voyage », c’est sous l’invocation de Baudelaire que se place ce programme consacré à des transcriptions de mélodies et de lieder pour chœur et piano.
 

 

Activités

Vendredi
21/05

Concerts

Concert symphonique
20h30
20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Depuis Beethoven, les neuvièmes symphonies portent malheur : ce sont souvent les dernières. D’après Alma, Mahler considérait celle-ci comme sa Dixième, en comptant Le Chant de la Terre, sans doute par peur du chiffre 9.
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Depuis Beethoven, les neuvièmes symphonies portent malheur : ce sont souvent les dernières. D’après Alma, Mahler considérait celle-ci comme sa Dixième, en comptant Le Chant de la Terre, sans doute par peur du chiffre 9.

Activités