Concert symphonique

Inscape

Orchestre National de Lille - Ensemble intercontemporain - Alexandre Bloch

Hèctor ParraHèctor Parra © Tina Merandon
Alexandre BlochAlexandre Bloch © Jean-Baptiste Millot
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 14 juin 2018 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique
Durée : environ 1h54 avec 1 entracte

Programme

  • Iannis Xenakis
    Anaktoria, pour huit musiciens
  • Hèctor Parra
    Inscape, pour ensemble, orchestre et électronique / (commande de l'Ensemble intercontemporain, de l'Ircam - Centre Pompidou, de l'Orchestre National de Lille, de l'Orchestre Symphonique de Barcelone et National de Catalogne et de l'Orchestre du Gürzenich de Cologne / création française)
  • Béla Bartók
    Concerto pour orchestre

Distribution

  • Orchestre National de Lille
  • Ensemble intercontemporain
  • Alexandre Bloch, direction
  • Thomas Goepfer, réalisation informatique musicale Ircam
Hèctor Parra s’inspire volontiers de théories physiques. Pour Inscape (sa nouvelle oeuvre), ce sont encore les propositions de l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet qui lui servent de métaphore créatrice.

Le Catalan Hèctor Parra est sans doute l’un des compositeurs qui a la plus large culture scientifique. Et l’une des sciences qui le fascine et l’inspire le plus est certainement l’astrophysique. Après la théorie de cordes dans Hypermusic Prolog (2008) et la courbure de l’univers dans Stress tensor (2009), le voici qui s’intéresse avec Inscape aux « mirages visuels » provoqués par les forces gravitationnelles qui « plient » l’univers. S’inspirant des hypothèses de l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet, il transpose dans la musique les forces fantastiques de la nature, en utilisant l’électronique en temps réel comme « lentille déformante ».

En lien avec ce concert

Rencontre

Rencontre avec Hector Parra

Avant-concert — 14/06/2018 - 19h00