Concert symphonique

London Symphony Orchestra / François-Xavier Roth

Jean-Guihen Queyras - Debussy, Dvorák, R. Strauss

Jean-Guihen QueyrasJean-Guihen Queyras © Marco Borggreve
François-Xavier RothFrançois-Xavier Roth © BBC Proms 2017
Mardi 20 novembre 2018 à 20h30

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 20 novembre 2018 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h00 avec 1 entracte

Programme

  • Claude Debussy
    Prélude à l'après-midi d'un faune
  • Antonín Dvořák
    Concerto pour violoncelle
  • Richard Strauss
    Ainsi parlait Zarathoustra

Distribution

  • London Symphony Orchestra
  • François-Xavier Roth, direction
  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
Le London Symphony Orchestra dans trois chefs-d’œuvre des années 1892-1896 : à la souplesse sensuelle du faune debussyste répondent le lyrisme chaleureux de Dvorák et la puissance du Zarathoustra de Strauss.

Jalon fondamental de l’histoire de la musique, le Prélude à l’après-midi d’un faune, d’après Mallarmé, connut lors de sa première audition en 1894 un succès considérable. Tel un peintre, Debussy utilise une large palette de couleurs et crée des effets de miroitement nouveaux. Sommet du répertoire concertant romantique, le Concerto pour violoncelle de Dvorák date de sa période américaine, qui vit également naître sa Symphonie « Du Nouveau-monde » : Jean-Guihen Queyras est l’interprète sensible de cette partition passionnée. Enfin, François-Xavier Roth, Artiste associé de la Philharmonie de Paris, endosse les habits du démiurge dans Ainsi parlait Zarathoustra, qui évoque désormais autant la philosophie de Nietzsche que les images du 2001 de Kubrick.

Écouter et regarder

Claude Debussy : Prélude à l’après-midi d’un faune - London Symphony Orchestra, Valery Gergiev (direction)
Richard Strauss : Ainsi parlait Zarathoustra, Introduction - Orchestre symphonique de la SWR, François-Xavier Roth (diretion)
Antonín Dvořák : Concerto pour violoncelle n° 2 en si mineur op. 104, III. Allegro moderato - Prague Philharmonia, Jean-Guihen Queyras (violoncelle), Jiří Bělohlávek (direction)