Concert symphonique

Daniel Barenboim / Staatskapelle Berlin

Beethoven - Intégrale des symphonies

Daniel BarenboimDaniel Barenboim © Monika Rittershaus
Samedi 7 novembre 2020 à 20h30

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 7 novembre 2020 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h05 dont 1 entracte

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Symphonie n° 4
    Entracte
  • Ludwig van Beethoven
    Symphonie n° 3 "Eroica"

Distribution

  • Staatskapelle Berlin
  • Daniel Barenboim, direction
L’intégrale des symphonies de Beethoven par Daniel Barenboim se poursuit avec la Quatrième, véritable jubilation en musique, et l’Héroïque, qui doit une partie de sa célébrité à sa Marche funèbre, d’une grande puissance d’évocation.

La Quatrième fait figure de création particulièrement précieuse au sein de la série des neuf symphonies. Son intense vitalité, son irrésistible vivacité se doublent d’un sentiment d’une grande douceur. Pour Berlioz, l’Adagio « surpasse tout ce que l’imagination la plus brûlante pourra jamais rêver de tendresse et de pure volupté ». On a peine à croire que la Troisième symphonie fut mal reçue par la critique après sa création en 1805 à Vienne. Le compositeur l’avait dédiée dans un premier temps à Bonaparte, mais il modifia l’en-tête de la partition à la suite du couronnement de Napoléon. Son sous-titre d’Héroïque ne rend pas pleinement justice à ses moments plus ambigus, ou d’un grand poids émotionnel, telle la Marche funèbre, saisissante comme au premier jour.
Coproduction Piano****, Philharmonie de Paris