Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Week-end Beethoven Variations
du 19 au 22 novembre 2020
Toute la programmation

Gewandhausorchester Leipzig / Andris Nelsons

Anne-Sophie Mutter - Beethoven
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

Ludwig van Beethoven
Romance n° 1 pour violon
Concerto pour violon
Symphonie n° 7

Distribution

Gewandhausorchester Leipzig
Andris Nelsons, direction
Anne-Sophie Mutter, violon
INFORMATIONS COVID-19 : ANNULATIONS, MODIFICATIONS, REPORTS

Andris Nelsons propose un triptyque beethovénien où dialoguent partitions symphoniques et oeuvres concertantes. Le Concerto pour violon resplendit sous l’archet prestigieux d’Anne-Sophie Mutter.

Quelques années après les deux courtes Romances pour violon et orchestre, dont la première en sol majeur parut à Leipzig, Beethoven décida de s’atteler à la composition d’un Concerto pour violon. L’accueil fut mitigé lors de sa création à Vienne en 1806, mais il jouit d’une meilleure réputation après l’exécution, en 1844, de Joseph Joachim avec Mendelssohn au pupitre, avant de devenir un indiscutable fleuron du genre. Sa beauté rayonnante, sa sérénité renvoient sans doute à la vie privée du compositeur et à ses fiançailles avec Thérèse de Brunswick. Créée sept ans plus tard, la Septième Symphonie fut bien mieux accueillie. Son merveilleux Allegretto fut particulièrement apprécié. En raison de son élan rythmique irrépressible, Wagner qualifia la symphonie d’« apothéose de la danse ».
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7