Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Bienvenue sur le nouveau site de la Philharmonie

Un nouveau site totalement repensé, plus vivant et personnalisé.

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Week-end Orgues
du 5 au 7 février 2021
Toute la programmation

Dusapin / Waves

Orchestre Philharmonique de Radio France - Alain Altinoglu - Olivier Latry - Bartók, Syrse, Dusapin - CONCERT DIFFUSÉ SUR FRANCE MUSIQUE
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h45

Programme

Diana Syrse
Géante rouge
commande de Radio France - création
Pascal Dusapin
Waves, concerto pour orgue et orchestre
Création française, commande de Elbphilharmonie Orchester (Hamburg), Orchestre symphonique (Montréal), La Monnaie / De Munt, Radio France, La Philharmonie de Paris, Orchestre de la Suisse Romande
Béla Bartók
Concerto pour orchestre

Distribution

Orchestre Philharmonique de Radio France
Alain Altinoglu, direction
Olivier Latry, orgue

Concert sans public diffusé en direct sur France musique.

INFORMATIONS COVID-19 : ANNULATIONS, MODIFICATIONS, REPORTS


Dans le cadre du week-end Orgues, Alain Altinoglu et Olivier Latry interprètent la nouvelle œuvre de Pascal Dusapin, un « duo pour orgue et orchestre ». Le Concerto pour orchestre de Bartók referme le concert sur une note non moins brillante.

Waves de Pascal Dusapin a été créé le 26 janvier 2020 à l’Elbphilharmonie de Hambourg. L’idée initiale du compositeur était de réaliser un opéra à partir du roman Les Vagues de Virginia Woolf, avant d’opter pour un « duo pour orgue et orchestre ». La partition, qui témoigne de son intérêt pour le « mouvement des surfaces », regorge d’indications (« couleurs sombres mais ouvertes », « plus clair, mais boisé et fruité ») quant aux sons désirés. Œuvre orchestrale la plus populaire de Bartók, le Concerto pour orchestre résulte d’une commande Serge Koussevitzky, à l’instigation de Fritz Reiner et Joseph Szigeti, qui s’inquiétaient de la situation financière précaire et de la santé délicate du compositeur hongrois, exilé aux États-Unis. Il reçut un accueil triomphal. Bartók voyait dans son dernier mouvement « l’affirmation de la vie ».

Production Radio France Dans le cadre du Festival Présences

Concert diffusé en direct sur France Musique

France Musique
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris