Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Tugan Sokhiev / Lélio

Orchestre National du Capitole de Toulouse - Chœur Orfeón Donostiarra - Berlioz
Concert symphonique
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h20 dont 1 entracte

Programme

Distribution

Hector Berlioz
Symphonie fantastique
Entracte
Lélio ou Le retour à la vie
Orchestre National du Capitole de Toulouse
Choeur Orfeón Donostiarra
Tugan Sokhiev , direction
Vincent Le Texier , Le Capitaine
Mathias Vidal , Hotario, Voix imaginaire de Lélio
Lambert Wilson , récitant
José Antonio Sáinz Alfaro , chef de choeur

Explicitement demandée par Berlioz, la réunion de la Symphonie fantastique et de Lélio demeure rare au concert : Tugan Sokhiev et l’Orchestre du Capitole, épaulés par l’Orfeon Donostiarra, relèvent le défi de reconstituer ce véritable manifeste du romantisme musical.

Tous les superlatifs sont de mise pour qualifier la Symphonie fantastique, immense drame orchestral dans lequel Berlioz, sous couvert d’autobiographie, méditait sur la destinée de l’artiste. Les tourments de l’amour, la communion avec la nature et les appels torturants du daïmon éclataient dans cette fresque dans laquelle une idée fixe servait d’ancrage à la plus extrême profusion musicale et sonore. À cette cosmogonie, le compositeur devait pourtant donner une suite avec Lélio, « monodrame lyrique » dont les six parties, faisant réapparaître « l’idée fixe », feuillettent le grand livre du panthéon berliozien. On y croise ainsi Goethe, mais c’est Shakespeare, sans nul hasard, qui s’y taille la part du lion : hommage du romantisme, tout en énergie réflexive, à l’un de ses plus grands prophètes. 

 

 

Coproduction Orchestre national du Capitole de Toulouse, Philharmonie de Paris
Karina-Canellakis

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Pour repartir après ce concert

taxi G7