Musique de chambre

Edgar Moreau - Sunwook Kim

Sunwook Kim Sunwook Kim © Hajin Ahn
Edgar MoreauEdgar Moreau © J. Mignot / Erato
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Lundi 18 avril 2016 — 20h30
Salle des concerts - Cité de la musique

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Sonate pour piano et violoncelle n° 2
  • György Ligeti
    Sonate pour violoncelle seul
  • Robert Schumann
    Fantasiestücke pour piano et violoncelle op. 73
    Entracte
  • Johannes Brahms
    Trois intermezzi op. 117
    Sonate pour piano et violoncelle n° 1

Distribution

  • Edgar Moreau, violoncelle
  • Sunwook Kim, piano

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



50 ans à eux deux ! Rivalisant de virtuosité et de sensibilité, Edgar Moreau et Sunwook Kim croisent le fer avec un haut niveau de complicité.

Dès Play, son premier album paru en 2014, le jeune violoncelliste parisien Edgar Moreau trahissait un vrai savoir-faire avec de beaux instants de lyrisme ou de virtuosité. Avec, sous le bras, son Prix du jeune soliste au Concours Rostropovitch décroché en 2009 et sa Victoires de la musique dans la catégorie « Soliste instrumental de l’année 2015 », Moreau pouvait déjà prétendre à s’inscrire dans la grande tradition du violoncelle français née au XXe siècle… Son complice d’un jour, Sunwook Kim, n’est pas un énième jeune prodige coréen du piano, mais un véritable artiste déjà porteur d’une vision et d’un style. Ensemble, ils escaladent la Sonate pour piano et violoncelle n°2 de Beethoven, la Sonate pour piano et violoncelle n°1 de Brahms, et les Fantasiestücke pour piano et violoncelle op. 73 de Schumann. En solitaire, enfin, Edgar Moreau interprète la Sonate pour violoncelle seul de Ligeti, œuvre maudite fortement influencée par Bartók et, surtout, Kodály.
Production Piano****