Récital

Joyce DiDonato

Song Play

Joyce DiDonatoJoyce DiDonato © Chris Singer
Dimanche 24 janvier 2021 à 19h00

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Dimanche 24 janvier 2021 — 19h00
Annulé
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h30

Programme

  • Tommaso Giordani
    Caro mio ben
  • Giulio Caccini
    Amarilli, mia bella
  • Allie Wrubel / Herb Magidson
    (I’m Afraid) The Masquerade is Over
  • Alesandro Parisotti / Salvator Rosa
    Se tu m’ami / Star Vicino
  • Enrique Delfine
    Griseta [Lautaro Greco]
  • Jerry Bock / Sheldon Harnick
    She Loves Me - Will he like me?
  • Giuseppe Torelli
    Tu lo sai
  • Duke Ellington / Eddie Terry & Irving Mills
    (In My) Solitude
  • Isham Jones / Marty Symes
    There is no greater love
  • Benedetto Marcello
    Quella Fiamma che m’accende
  • Giovanni Paisiello
    Nel cor più mio non sento
  • George Shearing
    Lullaby of Birdland
  • Zez Confrey / B. Y. Forster (George David Weiss)
    Dizzy Fingers
  • Gene Scheer
    Lean Away
  • Richard Rodgers / Lorenz Hart
    Spring is Here - With a Song in my Heart

Distribution

  • Joyce DiDonato, mezzo-soprano
  • Craig Terry, arrangements, piano
  • Patrick Mulcahy , contrebasse
  • Jimmy Madison, percussions
  • Charlie Porter, trompette
  • Lautaro Greco, bandonéon
INFORMATIONS COVID-19 : ANNULATIONS, MODIFICATIONS, REPORTS

Joyce DiDonato marie le répertoire opératique avec l’esprit du jazz, réinterprétant ces airs classiques comme des standards et y mêlant des chansons de George Shearing, de Duke Ellington et d’autres.

Avec humour et bonne humeur, elle jette des ponts entre les styles et entre les siècles, plus précisément entre la célèbre anthologie d’airs d’opéra éditée par Schirmer, que connaissent tous les étudiants chanteurs, et l’univers du jazz : l’élégance pleine de retenue des airs baroques et classiques s’y trouve teintée d’une pétillance d’effets vocaux décomplexés et d’harmonies revues et corrigées. « Revenant à ce recueil des années plus tard, je suis submergée par le charme, la douceur et l’innocence qui s’exhale de leurs pages tachées et jaunies ! Elles m’appellent de nouveau – mais cette fois c’est une invitation audacieuse à jouer, à inventer, à célébrer », explique la chanteuse.
Production Les Grandes Voix