Notes de passage

A+AA-Print

Musique illustrée / Histoire d’instrument

Le répertoire du luth

Publié le 10 Mai 2017

Au Musée de la musique, Thomas Dunford raconte la riche histoire du luth, des musiques populaires inspirées par la tradition du 'ûd aux répertoires savants dont l’Orfeo de Monteverdi représente la quintessence.

par Thomas Dunford

 

Le luth descend du ‘ûd. Son répertoire moderne provient directement de cette musique orientale qui est remontée vers le Nord et a ensuite donné naissance à la musique médiévale puis à celle de la Renaissance, et enfin à celle de Bach. On trouve par exemple chez le grand luthiste Johannes Kapsberger (1580-1651) de nombreux motifs arabisants qui témoignent de l’imprégnation de cette culture dans la musique pour luth.

Cet instrument aujourd’hui méconnu était à l’époque l’instrument-roi, celui que tous les princes et tous les rois pratiquaient. C’est aussi un des instruments possédant l’un des plus grands répertoires, plus important encore que celui du piano ou de la guitare. Difficile d’imaginer qu’il existe plus de 30 000 pièces pour le luth. C’est une véritable mine d’or !  
 

William Christie
Concert vocal

Selva Morale - Monteverdi

Les Arts Florissants - William Christie
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Mardi 19 décembre 2017 - 20:30
William Christie / Paul Agnew
Concert vocal

Le Jardin des voix - An English Garden

Les Arts Florissants - William Christie
Salle des concerts - Cité de la musique
Mercredi 22 novembre 2017 - 20:30