Concert symphonique

Orchestre de Paris / Franz Welser-Möst

Truls Mørk - Beethoven, Schumann, Strauss

Franz Welser-MöstFranz Welser-Möst © Roger Mastroianni
Truls MørkTruls Mørk © Johs Bøe
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 9 décembre 2020 — 20h30
Annulé
Jeudi 10 décembre 2020 — 20h30
Annulé
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 1h38

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Ouverture d'Egmont
  • Robert Schumann
    Concerto pour violoncelle
  • Richard Strauss
    Sinfonia Domestica

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Franz Welser-Möst, direction
  • Truls Mørk, violoncelle
INFORMATIONS COVID-19 : ANNULATIONS, MODIFICATIONS, REPORTS

Ce programme oppose la grandeur épique de l’ouverture d’Egmont au cantabile d’un Concerto pour violoncelle de Schumann tout en nuances poétiques et à l’étonnant « tableau de famille » proposé par Strauss avec sa Sinfonia domestica.

Tout, dans l’histoire du comte d’Egmont, ce patriote hollandais du XVIe siècle dressé jusqu’au sacrifice contre l’occupant Espagnol, était de nature à séduire Beethoven, qui répond au drame de Goethe en livrant un hymne à la liberté passant du tragique au triomphe. En regard, le Concerto de Schumann se saisit de la voix chaude du violoncelle pour déployer la confidence d’un cantabile d’une rare homogénéité, ce qui n’exclut en rien la virtuosité. Avec la Sinfonia domestrica, Richard Strauss n’invente rien moins, quant à lui, que l’autofiction musicale. Dans la continuité de ses poèmes symphoniques, il conçoit une partition à l’écriture brillante, dont les mouvements mettent en scène sa propre vie : cellule familiale, coucher de l’enfant, intimité du couple, joyeuses chamailleries… 

Écouter et regarder

Robert Schumann : Concerto pour violoncelle en la mineur op. 129 - Jean-Guihen Queyras, violoncelle, Orchestre des Champs-Elysées, Philippe Herreweghe, direction
Ludwig van Beethoven : Egmont, ouverture Op. 84 - WDR Sinfonieorchester Köln, Jukka-Pekka Saraste, direction