Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Il y a longtemps déjà, l’être humain s’est rendu compte qu’il pouvait lui-même produire des sons. Il s’est mis à fabriquer des objets sonores avec ce qu’il avait sous la main : des os, des arcs, de la peau de mouton. Au fil du temps sont nés des instruments de musique très perfectionnés. 

Aujourd’hui encore, les facteurs d’instruments recherchent de nouveaux matériaux. Ils les taillent, les assemblent, les ajustent pour obtenir un instrument unique qui vibrera harmonieusement. 

D’abord acoustiques, les instruments ont évolué jusqu’à devenir bien plus tard des instruments électroniques. Et il en existe des milliers ! 
Selon les familles d’instruments, les gestes du musicien varient : souffler, frapper, frotter ou pincer.

À vous de jouer ! 

Vivez la Philharmonie des enfants en vrai

Réservez votre visite en ligne !

Aujourd'hui, mardi 30 novembre 2021, la Philharmonie des enfants est ouverte de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Instrument à corde
Géants à cordes

Ces trois géants sont drôlement bizarres… Ils frappent, ils pincent, ils frottent et nous montrent que c’est comme ça qu’on fait sonner une corde !

Pour découvrir le fonctionnement des instruments à cordes, les enfants actionnent trois géants qui déclenchent des sons. Pour une expérience sensible plus forte, les enfants peuvent même glisser leur tête dans les caisses de résonance de chaque géant afin d’entendre les sons « de l’intérieur ».

Instrument à vent
Géant à vent

La plus grande flûte que tu aies jamais vue, mélangée avec un orgue ! Il va en falloir du vent pour faire sonner ce géant. Et surtout, s’y mettre à plusieurs !

Pour jouer d’un instrument à vent, il faut d’abord du souffle.
On peut souffler soi-même dans l’instrument (flûte de pan, trompette, didgeridoo…) ou bien utiliser un mécanisme, comme le soufflet, pour faire entrer de l’air dans l’instrument (orgue de barbarie, accordéon…). L’air passe ensuite dans un ou plusieurs tuyaux. Plus un tuyau est grand et long, plus le son émis sera grave, plus un tuyau est petit et court, plus le sons émis sera aigu. 

Cahiers d’exploration

Dans les différents cahiers d’exploration, une section « jeux » spécifiquement conçue pour les enfants sert de support aux activités d’approfondissement. Ces cahiers d’exploration proposent des parcours thématiques mettant l’accent sur des notions complémentaires. 

Percussions
Marches sonores

Un xylophone géant en escalier que dévale une petite bille, à la découverte du principe de percussion !

Les marches sonores sont constituées de lames de bois percutées par une bille remontée en haut des marches grâce à une manivelle activée par les visiteurs. Le son de chaque lame est amplifié grâce à une caisse de résonance. Au contact de la bille, les lames de cette percussion géante vibrent et produisent une suite de sons de différentes hauteurs. Elles créent ainsi une mélodie qui peut être modifiée grâce aux neuf caisses de résonance à deux lames que l’enfant peut faire pivoter à l’aide d’une manette.

Musique électronique
Studio électro

Du rythme, une mélodie, des boucles, un peu de scratch, et c’est parti pour un set électro à six mains…

La musique électronique est produite avec des machines et des ordinateurs. Les musiciens les utilisent pour reproduire le son de n’importe quel instrument ou pour fabriquer de nouveaux sons, qu’on appelle « sons de synthèse ». Ils créent des rythmes et des mélodies, qu’ils peuvent répliquer en boucle puis mélanger.
Dans la musique électronique, l’ordinateur est comme un orchestre moderne aux possibilités de sons infinies.