Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Divas et héroïnes

Jessye Norman

adulte
Durée : environ 2h00
Jessye NormanJessye Norman © Carol Friedman / DG

Infos pratiques

Mercredi 30 septembre 2020 à 15h00
230 € (le cycle) / 14 € (la séance)
Événement(s) passé(s)
De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLÈGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège répond au mythe du héros, version « interprétation au féminin ». Cantatrices légendaires sous les feux de la rampe ou rôles héroïques dans les livrets, les femmes à l’opéra montrent un tempérament hors du commun. Vous aurez ainsi l’occasion d’entendre des enregistrements historiques et d’aujourd’hui. Côté divas par une mise en perspective du caractère de chaque voix à travers les grands rôles, côté héroïnes en analysant le rôle dans son contexte dramatique, historique et esthétique et en confrontant les différentes interprétations.

Jessye Norman ou la liberté (1945-2019)
Son répertoire allant de Didon et Enée de Purcell au Château de Barbe-Bleue de Bartók ou La Voix humaine de Francis Poulenc en passant par gospels, spirituals ou la Marseillaise suffirait à faire de Jessye Norman une diva hors norme. C’est oublier son statut de chanteuse noire américaine née en Georgie au temps de la ségrégation. Ses combats furent artistiques, civiques et féministes, comme en témoigne cette phrase de Simone de Beauvoir qu’elle aimait citer : « La vie garde un prix tant qu’on en accorde à celle des autres à travers l’amour, l’amitié, l’indignation, la compas-sion. »

Lucie Kayas est professeur de culture musicale au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP). Docteur en musicologie, spécialiste de la musique française du XXe siècle, elle a travaillé notamment sur Roussel, Jolivet, Messiaen et Poulenc. Chez Fayard, elle a publié une biographie d’André Jolivet (2005) ainsi que la traduction française de la biographie de Messiaen de Peter Hill et Nigel Simeone (2008). Avec Hervé Lacombe, elle a dirigé l’ouvrage collectif Du langage au style, singularités de Francis Poulenc (SFM, 2016) et prépare la publication du Catalogue raisonné de l’œuvre de Jolivet. En charge de la classe des Métiers de la culture musicale du CNSMDP, elle travaille aussi sur les questions de médiation. Pour la Philharmonie de Paris, elle a signé en 2019 le scénario d’un concert Opus consacré aux Tableaux d’une exposition de Moussorgski.

Intervenants

  • Lucie Kayas, conférencière