Collège
Salle de conférence - Philharmonie

Le Piano, tête d'affiche

De la facture au son, du son à la facture

adulte
Durée : environ 2h00
Piano à queue, Maison Pleyel, 1839, Paris - Musée de la musiquePiano à queue, Maison Pleyel, 1839, Paris - Musée de la musique © Claude Germain

Infos pratiques

Jeudi 8 octobre 2020 à 15h00
230 € (le cycle) / 14 € (la séance)

Aussi inclus dans :

De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLÈGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège propose de visiter la musique pour piano soliste à partir de grandes œuvres du répertoire. Quels sont les enjeux et les paramètres de composition pour un clavier ? Quelles en sont les évolutions et les révolutions ? Partant du lien intrinsèque entre le son et la facture, vous pourrez ensuite voyager à travers l’Europe et les siècles, de Mozart à Ligeti. Pour compléter ce collège, les grands concertos pour piano des compositeurs russes des XIXe et XXe siècles sont abordés au sein de clés d’écoute.

Si le gravicembalo col piano e forte de Bartolomeo Cristofori, inventé à Florence à la toute fin du XVIIe siècle, et le piano moderne partagent le même principe de fonctionnement, un monde sonore sépare ces deux instruments. Trois siècles d’évolution auront rendu cet instrument à la fois plus puissant et plus polyvalent, parfois au détriment de certaines formes d’expressivité.
Cette intervention rendra compte de cette histoire et montrera comment, à Vienne, Paris, Londres puis New york, un dialogue soutenu entre les facteurs d’instruments, les compositeurs et les interprètes a permis l’avènement de l’instrument que nous connaissons aujourd’hui. Le rôle déterminant de personnalités de la facture instrumentale telles que Cristofori, Broadwood, Erard, Pleyel et Steinway, ou du monde de la musique comme par exemple Mozart, Beethoven, Chopin, Liszt et Debussy, sera examiné en détails – et en musique.

Thierry Maniguet, conservateur, Musée de la musique, Philharmonie d Paris. Après des études de sciences, de musicologie et d’acoustique musicale, Thierry Maniguet enseigne le piano en conservatoire pendant une dizaine d’années. Spécialisé dans le patrimoine instrumental, il est ensuite chargé de mission pour le patrimoine instrumental auprès de la Région et de la DRAC de Bourgogne. Conservateur au Musée de la musique depuis 2000, il est responsable scientifique de l’équipe de conservation. Il a notamment conçu la présentation des espaces XIXe et XXe siècles et a assuré la supervision scientifique du nouvel espace consacré au Studio Pierre Henry / Aux sources de l’électro. Il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et chargé de cours à l’Ecole nationale supérieure des Mines de Paris.

Intervenants

  • Thierry Maniguet, conférencier