Vers la page Accessibilité Menu mobile Menu principal Aller au contenu principal Pied de page Plan du site Recherche
Message d’information

Saison 2021-22

Nouveau calendrier : les abonnements pour la première partie de la saison (septembre-décembre) seront mis en vente à partir du 17 mai

En savoir plus

Philharmonie de Paris - Page d'accueil

Divas et héroïnes

Elisabeth Schwarzkopf
adulte
Salle de conférence - Philharmonie
Durée : environ 2h00
De la simple découverte à l’approfondissement, les COLLEGES permettent aux mélomanes d’enrichir leurs connaissances. Chaque cycle propose une série de conférences où la musique – populaire ou savante – est abordée dans son contexte historique, sociologique et esthétique.

Ce collège répond au mythe du héros, version « interprétation au féminin ». Cantatrices légendaires sous les feux de la rampe ou rôles héroïques dans les livrets, les femmes à l’opéra montrent un tempérament hors du commun. Vous aurez ainsi l’occasion d’entendre des enregistrements historiques et d’aujourd’hui. Côté divas par une mise en perspective du caractère de chaque voix à travers les grands rôles, côté héroïnes en analysant le rôle dans son contexte dramatique, historique et esthétique et en confrontant les différentes interprétations.

« Je suis trop allemande. Chez nous, l'obligation de travailler est une évidence. Dans cette discipline se cache une morale. Ce n'est pas celle du devoir. C'est celle de la recherche du beau. » Ainsi, Elisabeth Schwarzkopf fut intraitable avec elle-même - comme avec les autres, ses élèves. Perfectionniste du mot comme de la note, du souffle et de la ligne de chant. Se présentant comme « la voix de son maître » (Walter Legge, qui fut tout à la fois mari et démiurge), Schwarzkopf ensorcelait par son timbre, la perfection de son chant, le maintien et la pratique d’une exigence implacable. Un miracle de travail sous le signe du contrôle ? Une voix phonogénique, immédiatement reconnaissable, au timbre pur, à la sensualité froide, à la diction parfaite. Affectation, voire maniérisme, disent ses détracteurs. En 1980, quelques mois après la disparition de ce mari-mentor, Elisabeth Schwarzkopf parlait ainsi de lui : « Quand j’écoute mes enregistrements, je me dis : là, là, là c’est Walter Legge, là c’est Walter Legge… Quand j’écoute mes disques, j’entends mon mari qui me faisait travailler, reprendre, me disait comment me tenir. Il m’a amené à chanter des choses que je me pensais incapable d’aborder. » Elle se rêvait tour à tour Comtesse, Maréchale, Veuve Joyeuse. De Mozart à Verdi, de Richard Strauss à Franz Lehar, de Franz Schubert à Hugo Wolf, son répertoire fut immense. Dès sa jeunesse, elle avait été embarquée dans une immense entreprise discographique à partir de 1942 : l’enregistrement de tout le répertoire mondial de mélodies, à l’initiative de Michael Raucheisen, pianiste bavarois et mari de sa professeur Maria Ivogün. Interprète unique de lieder, tant d’oeuvres semblaient lui avoir livré tous leurs secrets. Elle préférait garder les siens.

Agrégé d’Histoire, Marc Dumont a toujours lié ses deux passions : l’Histoire et la Musique. Par l’écriture, mais aussi (surtout !) à la radio. Il a ainsi produit plusieurs centaines de concerts et d’émissions à Radio France, de 1985 à 2014 – à Radio Bleue, puis France Culture et surtout France Musique (Horizons Chimériques, Grands Compositeurs, Le Matin des musiciens, Présentez la facture, Les Visiteurs d’Histoire, Chansons Témoins…). Il se consacre désormais à de multiples conférences à la Philharmonie de Paris, à Strasbourg, Monte-Carlo, Pontoise, Nanterre… Il est aussi auteur et récitant de nombreux spectacles (donnés sur la Péniche Opéra, aux Festival baroque de Pontoise ou de la Chabotterie ou bien celui donné dans la grande salle de la Philharmonie de Paris, autour du 2è concerto de Rachmaninov, en novembre 2016.) Auteurs de nombreux articles, il rédige actuellement un livre sur les liens entre l’Histoire et la Musique ainsi qu’un volume consacré aux souvenirs du facteur de clavecin Reinhard von Nagel. Enfin, il propose des « Invitations aux Voyages », rencontres autour de deux invités, en vidéo.
Karina-Canellakis

Salle de conférence - Philharmonie

Découvrir la salle

Comment venir

Porte de Pantin
M5 Métro ligne 5 3B Tramway 3B
Adresse
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris