Concert en famille

Kronos autour du monde

Kronos Quartet

Kronos FamilyKronos Family © J. Blakesberg
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Samedi 12 novembre 2016 — 15h00
à partir de 4 ans
Le Studio - Philharmonie

Programme

  • Geeshie Wiley
    Last Kind Words (arr. Jacob Garchik) - États-Unis
  • N. Rajam
    Dadra in Raga Bhairavi (arr. Reena Esmail) - Inde
  • Garth Knox
    Satellites: I. Geostationary - Écosse
  • Omar Souleyman
    La Sidounak Sayyada (arr. Jacob Garchik) - Syrie
  • Traditionnel
    Tusen Tankar (A Thousand Thoughts) (arr. Kronos, transc. Ljova) - Suède
  • Fodé Lassana Diabaté
    Sunjata’s Time: 3. Nana Triban (arr. Jacob Garchik) - Mali
  • Tanburi Cemil Bey
    Eviç Taksim - Turquie
  • Wu Man
    Four Chinese Paintings: IV. Silk and Bamboo (arr. Danny Clay) - Chine
  • Konono No.1
    Kule Kule - Congo
  • Ervin T. Rouse
    Orange Blossom Special (arr. Danny Clay) - États-Unis

Distribution

  • Kronos Quartet
  • David Harrington, violon
  • John Sherba, violon
  • Hank Dutt, alto
  • Sunny Yang, violoncelle
À quatre-vingts ans, Steve Reich déborde de musicalité. Le Kronos Quartet propose un tour du monde express avec des musiques de Syrie, du Mali, d’Inde, des États-Unis, de Grande-Bretagne et du Vietnam.

Si le monde entier connaît le Kronos Quartet, celui-ci le lui rend bien. Au gré de leurs voyages et tournées, mais surtout au gré de leurs multiples rencontres avec des musiciens et compositeurs de tous horizons, les quatre musiciens du fameux quatuor installé à San Francisco se sont familiarisés avec les musiques de tous les pays du globe ou presque. C’est ce gigantesque kaléidoscope de sons et de couleurs glanés ça et là sur les cinq continents qu’ils offrent en partage au public de la Philharmonie. De la Syrie au Vietnam, de l’Inde aux deux côtes des États-Unis, du Mali à la Grande-Bretagne, voyager sur les ailes de la musique permet d'accomplir un tour du monde bien plus rapidement qu’en 80 jours !