Concert symphonique

Orchestre de Paris - Herbert Blomstedt

Isabelle Faust - Jean-Guihen Queyras - Martin Helmchen

Herbert BlomstedtHerbert Blomstedt © M. U.K. Lengemann
Jean-Guihen QueyrasJean-Guihen Queyras © Marco Borggreve
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 11 mars 2015 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Triple concerto pour piano, violon et violoncelle
    Entracte
  • Anton Bruckner
    Symphonie n° 9

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Herbert Blomstedt, direction
  • Isabelle Faust, violon
  • Jean-Guihen Queyras, violoncelle
  • Martin Helmchen, piano
Premier concerto de l’histoire pour trois instruments différents, le Triple Concerto de Beethoven inaugure en 1804 une forme originale. Il est suivi de la dernière symphonie de Bruckner, inachevée et dédiée… à Dieu.

Deux œuvres uniques dans l’histoire de la musique sont inscrites au programme de ce concert. Avec son Triple Concerto, Beethoven fait ce que personne n’avait osé faire avant lui : trois solistes réunis en une seule œuvre, située à mi-chemin entre le concerto, la musique de chambre et la symphonie. Composé en 1803, en même temps que la célèbre Symphonie “Héroïque”, il ouvre grand les portes du romantisme et de nouvelles planètes musicales. Avec sa Neuvième et dernière symphonie, Bruckner fait la synthèse du romantisme au crépuscule du siècle, en 1887. Visionnaire, il dédie l’œuvre à Dieu. La symphonie, inachevée, ne sera créée qu’en 1903 après la mort du compositeur.

Écouter et regarder

Triple Concerto in C Major for Piano, Violin and Cello, Op. 56: I. Allegro
Symphony No. 9 in D Minor: II. Scherzo (Bewegt lebhaft) - Trio (Schnell) - Scherzo da capo