Concert symphonique

Orchestre de Paris

Paavo Järvi

Paavo JärviPaavo Järvi © Z. Chrapek
Lisa BatiashviliLisa Batiashvili © A. Frers / DG
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 20 janvier 2016 — 20h30
Jeudi 21 janvier 2016 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Carl Nielsen
    Aladdin (Suite)
  • Dmitri Chostakovitch
    Concerto pour violon n°1
    Entracte
  • Franz Schubert
    Symphonie n° 9 "La Grande"

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Paavo Järvi, direction
  • Lisa Batiashvili, violon
Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.


1839 : Mendelssohn dirige la Neuvième de Schubert à Leipzig, onze ans après la mort du compositeur. 1919 : Carl Nielsen compose une musique de scène pour une féerie dramatique intitulée Aladdin, au Théâtre royal de Copenhague. 1947 : en pleine censure jdanovienne, Chostakovitch écrit son Premier Concerto pour violon, dédié à David Oïstrakh.

Le Premier Concerto pour violon, diabolique selon David Oïstrakh, son créateur, fascine Lisa Batiashvili depuis des années : « Cette partition évoque la peur, le désespoir, l’angoisse, l’ironie et le sarcasme. Le finale se situe en quelque sorte après la vie ; c’est une danse aux enfers. ». L’au-delà des choses terrestres est également le propos de la Grande Symphonie en ut majeur de Schubert. Tout un monde de nostalgie, d’angoisses et de plénitude s’y déploie. Schubert, comme Chostakovitch, excellent à sonder les tréfonds de l’âme et à sublimer la condition humaine par l’intensité de leurs partitions.