Concert symphonique

Vertiges

Orchestre national d’Île-de-France

Ainars RubikisAinars Rubikis © V. Dimitrieva
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mardi 17 mai 2016 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Hector Berlioz / Carl Maria von Weber
    Invitation à la valse
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Concerto pour violon (extrait du deuxième mouvement)
    Méditation
  • Fritz Kreisler
    Liebsleid
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
    Deuxième solo du Lac des cygnes
    Valse sentimentale
  • Jean Sibelius
    Valse triste
  • Frédéric Chopin / Igor Stravinski
    Nocturne op. 32 n°2
    Grande Valse brillante op.18
  • Aram Khatchatourian
    Valse (extraite de Mascarade)
  • Maurice Ravel
    La Valse

Distribution

  • Orchestre National d'Île-de-France
  • Ainars Rubikis, direction
  • Alexandra Soumm, violon

Afin de préparer votre venue et de faciliter les contrôles liés au plan Vigipirate renforcé à la Philharmonie de Paris, nous vous remercions de vous présenter aux entrées en avance.



Ce concert tout entier est placé sous le signe du tournoiement de la danse...

C’est à la fin du XVIIIe siècle que la valse est née : danse de couple tournant sur elle-même, elle est l’héritière du Ländler rustique et séduit vite les cours d’Europe, au détriment du menuet Le roman de Goethe Les Souffrances du jeune Werther (1774) consacre le succès de la valse, avec une description magnifique de la première scène de valse dans laquelle l’ivresse des sentiments et la danse ne font qu’un. Les grands musiciens se sont vite emparés de cette danse de salon. Weber, Chopin, Tchaïkovski, Sibelius, Chostakovitch, Strauss… Tous ont perçu la capacité de cette danse entraînante à pouvoir donner un mouvement irrésistible à leur musique, même quand elle n’était plus dansée. Jusqu’à cette incroyable Valse de Ravel (1920) qui, à force de virevolter, fait sombrer la valse dans un soubresaut final marquant sa déchéance. La valse incarne les années folles : la page se tourne vers la modernité.
Production Orchestre national d’Île-de-France

En lien avec ce concert

Clés d'écoute

De Chopin à Khachaturian

Une histoire de valse — 17/05/2016 - 19h45