Concert symphonique

Orchestre de Paris

Daniel Harding - Lars Vogt - Beethoven, Brahms

Daniel Harding et l'Orchestre de ParisDaniel Harding et l‘Orchestre de Paris © W. Beaucardet
Lars VogtLars Vogt © Felix Broede
Événement(s) passé(s)

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 9 mai 2018 — 20h30
Jeudi 10 mai 2018 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Programme

  • Ludwig van Beethoven
    Concerto pour piano n°3
    Entracte
  • Johannes Brahms
    Symphonie n° 3

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Daniel Harding, direction
  • Lars Vogt, piano
Maria João Pires a choisi de suspendre ses principaux concerts à partir de janvier 2018, c’est pourquoi elle n’est plus en mesure de se produire les 9 et 10 mai 2018. Nous remercions Lars Vogt d’avoir bien voulu accepter de la remplacer.


Lars Vogt et Daniel Harding interprètent un concerto pour piano issu de l’aube du romantisme et une symphonie qui en est un point culminant.

Les pages singulièrement lyriques de la Symphonie n° 3 de Brahms auront inspiré bien des musiciens, en particulier le Poco Allegretto, une des plus belles confidences du compositeur allemand. L’œuvre – qui connut un retentissement international immédiatement après sa création en 1883 – est la plus lumineuse, tendre et personnelle de ses quatre symphonies. Son créateur, Hans Richter, l’avait surnommé l’Héroïque lors même que le spectre de Schumann y est sensible. Quant au Concerto n° 3 de Beethoven, il fait le pont entre classicisme et romantisme – il est écrit dans la tonalité tragique d’ut mineur, qui sera également celle de la Cinquième Symphonie du compositeur.