Concert symphonique

Petra Lang

Orchestre Français des Jeunes - Fabien Gabel - Wagner, R. Strauss, Krauss, Stravinski, Debussy

Petra LangPetra Lang © Ann Weitz
Fabien GabelFabien Gabel © Gaetan Bernard
Orchestre Français des JeunesOrchestre Français des Jeunes © Ugo Ponte
Jeudi 13 décembre 2018 à 20h30

S’abonner

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Tarifs et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Jeudi 13 décembre 2018 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h00 avec 1 entracte

Programme

  • Richard Wagner
    Ouverture des Maîtres chanteurs de Nuremberg
  • Clemens Krauss
    Quatre Lieder sur des poèmes de Rainer Maria Rilke / (orchestration de Michael Bastian Weiss)
  • Richard Strauss
    Quatre Lieder:
    Die heiligen drei Könige aus Morgenland
    Morgen
    Wiegenlied
    Cäcilie
  • Igor Stravinski
    Le Chant du rossignol (Suite)
  • Claude Debussy
    La Mer

Distribution

  • Orchestre Français des Jeunes
  • Fabien Gabel, direction
  • Petra Lang, soprano
Programme contrasté : une première partie germanique où la voix de Petra Lang magnifie la musique de Strauss, et une seconde, plus française, avec le luxuriant Chant du rossignol de Stravinski et l’inoubliable Mer de Debussy.

Après la célèbre Ouverture des Maîtres chanteurs de Nuremberg de Wagner, Petra Lang chante Richard Strauss. Admiré pour ses opéras et ses poèmes symphoniques, il a également excellé dans de nombreux lieder avec orchestre. Un de ses plus grands interprètes et ami proche, le chef d’orchestre Clemens Krauss, était aussi compositeur : une découverte. Atmosphère bien différente, toute chinoise, avec le poème symphonique Le Chant du Rossignol de Stravinski qui reprend, dans une orchestration raffinée, une partie du Rossignol, opéra d’après Andersen créé en 1914 à Paris par les ballets russes de Diaghilev. Écrite d’après « d’innombrables souvenirs », La Mer de Debussy est un tableau des éléments – d’un calme inquiétant ou se déchaînant avec sauvagerie - en même temps qu’une étude géniale, quasi pointilliste, de l’espace sonore.
 
Coproduction Orchestre Français des Jeunes, Philharmonie de Paris

Concert enregistré par France Musique

Écouter et regarder

Richard Wagner : Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, Prélude de l’Acte I - Orchestre symphonique de Chicago, Daniel Barenboim (direction)
Clemens Krauss : Huit Lieder sur des poèmes de Rainer Maria Rilke, 3. « Gehst du aussen die Mauem entlang » - Petra Lang (soprano), Adrian Baianu (piano)