Concert symphonique

Orchestre de Paris

Daniel Harding - Kristian Bezuidenhout - Mahler, Mozart

Kristian BezuidenhoutKristian Bezuidenhout © Marco Borggreve
Daniel HardingDaniel Harding © Julian Hargreaves
Événement(s) passé(s)

Pour repartir après ce concert

  • Navettes gratuites
  • Taxi G7

Infos pratiques

  • Voir la salle
  • Réductions et abonnements
  • Comment venir ?
  • Information accessibilité
Mercredi 3 avril 2019 — 20h30
Jeudi 4 avril 2019 — 20h30
Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie
Durée : environ 2h30 dont 1 entracte

Programme

  • Wolfgang Amadeus Mozart
    Concerto pour piano n° 22
    Entracte
  • Gustav Mahler
    Symphonie n° 7 "Chant de la nuit"

Distribution

  • Orchestre de Paris
  • Daniel Harding, direction
  • Kristian Bezuidenhout, piano
Kristian Bezuidenhout interprète le Concerto pour piano no 22, un des plus mystérieusement séduisants de la série, avant l’envoûtante musique nocturne de la Septième de Mahler, sous la baguette de Daniel Harding.

Le succès du Concerto no 22 de Mozart fut immédiat – le deuxième mouvement dut être bissé à sa création en 1785. De fait, l’Andante, comme nombre de mouvements lents du compositeur, s’impose comme le centre névralgique de l’œuvre : Alfred Einstein y voit exprimés « l’affliction, une feinte consolation, le désespoir, la résignation ». En soliste, Kristian Bezuidenhout, un des plus subtils et inventifs pianistes actuels, auteur d’une intégrale des sonates de Mozart sur instrument d’époque. Les fascinantes musiques nocturnes de la Symphonie no 7 de Mahler virent le jour cent-vingt ans plus tard. Le thème de la nuit, cher aux romantiques, imprègne l’œuvre, la « danse d’ombres » du Scherzo en accentuant l’aspect fantastique.

En lien avec ce concert

Collège

Une semaine, une oeuvre

Gustav Mahler, Symphonie n° 7 — 03/04/2019 - 15h00

Écouter et regarder

Gustav Mahler : Symphonie n° 7 en mi mineur, III. Scherzo - Berliner Philharmoniker, Claudio Abbado (direction)
Wolfgang Amadeus Mozart : Concerto pour piano n° 22 en mi bémol K. 482,III. Allegretto - Freiburger Barockorchester, Kristian Bezuidenhout (pianoforte), Petra Müllejans (direction)